Aujourd'hui,

CONSEIL DES MINISTRES

Le Conseil des ministres s’est tenu à Ouagadougou, le mercredi 17 février 2021, en séance ordinaire, de 09 H 00 mn à 13 H 05 mn, sous la présidence de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, Président du Conseil des ministres. Il a délibéré sur les dossiers inscrits à son ordre du jour, entendu des communications orales, procédé à des nominations et autorisé des missions à l’étranger.

I. DELIBERATIONS

I.1. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SECURITE

Le Conseil a adopté deux (02) rapports.

Le premier rapport est relatif deux (02) décrets portant respectivement adoption des statuts de l’Ecole nationale de police (ENP) et adoption des statuts de l’Académie de police.

L’adoption de ces décrets permet de doter l’Ecole nationale de police et l’Académie de police d’organes d’administration et de gestion, de parachever leur érection en établissements publics de l’Etat à caractère administratif.

Le second rapport est relatif à huit (08) décrets portant nomination de commissaires de police à des grades supérieurs en application de la loi n°027 du 1er juin 2018 portant statut du cadre de la police nationale.

Il s’agit :

- du décret portant nomination d’inspecteurs généraux de police pour compter du 25 juillet 2019 ;

- du décret portant nomination de contrôleurs généraux de police pour compter du 25 juillet 2019 ;

- du décret portant nomination de commissaires divisionnaires de police pour compter du 14 juillet 2019 ;

- du décret portant nomination de commissaires principaux de police pour compter du 20 juillet 2019 ;

- du décret portant nomination d’inspecteurs généraux de police pour compter du 21 août 2020 ;

- du décret portant nomination de contrôleurs généraux de police pour compter du 25 et 26 juillet 2020 ;

- du décret portant nomination de commissaires divisionnaires de police pour compter du 17 juillet 2020 ;

- du décret portant nomination de commissaires principaux de police pour compter du 07 février 2020, du 08 février 2020, du 12 juillet 2020 et du 13 juillet 2020.

L’adoption de ces décrets permet la nomination de quatre (04) inspecteurs généraux de police, de vingt et un (21) contrôleurs généraux de police, de trente-sept (37) commissaires divisionnaires de police et de quatre-vingt-quatre (84) commissaires principaux de police au titre des années 2019 et 2020.

La liste de ces nominations sera publiée dans le Journal Officiel du Burkina Faso.

I.2. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

Le Conseil a adopté trois (03) rapports.

Le premier rapport est relatif à un décret portant indemnités et avantages spécifiques de l’Agent judiciaire de l’Etat et des Agents judiciaires adjoints de l’Etat.

Ce décret permet d’accorder des indemnités et des avantages adéquats à ce personnel qui jouit d’un statut d’auxiliaire de justice pour défendre l’Etat et ses démembrements devant les juridictions nationales et internationales et recouvrer les créances contentieuses de l’Etat.

L’adoption de ce décret permet de se conformer à l’article 16 de la loi n°008-2019/AN du 23 avril 2019 portant statut de l’Agent judiciaire de l’Etat.

Le deuxième rapport est relatif à une ordonnance portant autorisation de ratification de l’accord de prêt n°776/14 conclu le 23 décembre 2020 entre le Gouvernement du Burkina Faso et le Fonds saoudien de développement (FSD) pour le financement du Projet d’aménagement hydro-agricole de Sono-Kouri (PAH-SK) dans la commune de Sono, province de la Kossi.

Pour la réalisation de ce projet, le Fonds saoudien de développement contribue à hauteur de vingt millions (20 000 000) de dollars US sous forme de prêt, soit environ onze milliards (11 000 000 000) F CFA.

Ce Projet d’aménagement hydro-agricole de Sono-Kouri s’inscrit dans l’implémentation du pôle de croissance du Sourou. Sa réalisation permettra entre autres d’aménager et de sécuriser 2000 ha de périmètres irrigués, de promouvoir autour des périmètres l’élevage intensif, la pisciculture et la culture fruitière et de créer des emplois décents en particulier pour les femmes et les jeunes.

Le Président du Faso a instruit les départements techniques et le ministre en charge des Finances de prendre en compte la dimension sécurité dans la conception et la mise en œuvre des projets de développement.

Le troisième rapport est relatif à une ordonnance portant autorisation de ratification de l’accord de prêt n°775/13 conclu le 23 décembre 2020 entre le Gouvernement du Burkina Faso et le Fonds saoudien de développement (FSD) pour le financement du Projet de construction et de bitumage de la route nationale Tougan-Ouahigouya (RN10) longue de 94 km.

D’un coût total estimé à 38,34 milliards de F CFA, le Fonds saoudien de développement apporte une contribution partielle à hauteur de quinze millions (15 000 000) de dollars US sous forme de prêt, soit environ huit milliards deux cent cinquante millions (8 250 000 000) F CFA au financement de ce projet.

La mise en œuvre de ce projet de construction et de bitumage de la route nationale Tougan-Ouahigouya permettra de structurer le réseau routier national pour assurer les échanges à l’intérieur de notre pays avec la Côte d’Ivoire et le Mali et la desserte administrative des chefs-lieux de départements, en l’occurrence Tougan et Ouahigouya. Le démarrage des travaux est prévu en 2022.

I.3. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION

Le Conseil a adopté deux (02) rapports.

Le premier rapport est relatif à une autorisation de conclusion de huit (8) marchés de prestations intellectuelles par procédure d’entente directe, dans le cadre du projet de réalisation d’un technopôle pharmaceutique à Kokologo dans la province du Boulkiemdé.

Il s’agit de faire des études du futur site devant abriter des unités industrielles pharmaceutiques, des laboratoires pour la recherche et la formation et d’un espace d’accueil de tradipraticiens, conformément aux engagements du Président du Faso dans le cadre de la riposte à la COVID-19 et aux autres maladies infectieuses.

Le Conseil a marqué son accord pour l’attribution des marchés aux entreprises suivantes :

- 2 M Invest Consult S.A, pour les études de faisabilité technique et économique, pour un montant de deux cent soixante-dix millions deux cent vingt mille (270 220 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de cinq (05) mois ;

- GEOIDE TOPOGRAPHIE, pour les études de levée topographique, pour un montant de cinquante millions (50 000 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de quinze (15) jours ;

- BERSEET-BURKINA, pour les études hydrogéologiques, pour un montant de trente millions (30 000 000) F CFA HT, avec un délai d’exécution d’un mois ;

- G2 Conception International, pour les études d’aménagement et technique, pour un montant de deux cent millions (200 000 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de deux (02) mois ;

- G2 Conception International, pour les études architecturales et techniques d’un montant de cent millions (100 000 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de trois (03) mois ;

- CINTECH-SA, pour les études techniques et VDR, pour un montant de deux cent millions (200 000 000) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de trois (03) mois ;

- EXPERIENS SARL, pour les études environnementales stratégiques (EES), pour un montant de soixante-cinq millions (65 000 000) F CFA HT, avec un délai d’exécution de trois (03) mois ;

- EXPERIENS SARL, pour les études d’évaluation et d’impact environnemental et social (EIES) pour un montant de cent cinq millions (105 000 000) F CFA HT, avec un délai d’exécution de trois (03) mois.

Le montant total des attributions s’élève à un milliard vingt millions deux cent vingt mille (1 020 220 000) F CFA.

Le financement est assuré par le budget de l’Etat, exercice 2020 « fonds COVID-19 ».

Le second rapport est relatif à deux (02) décrets portant respectivement création d’emplois de Professeur titulaire et de Maître-assistant et nomination d’enseignants-chercheurs dans les fonctions de Professeur titulaire à l’Université Thomas SANKARA.

L’adoption de ces décrets permet la création de trois (03) emplois de Professeur titulaire et de seize (16) emplois de Maître-assistant et la nomination de trois (03) enseignants-chercheurs dans les fonctions de Professeur titulaire à l’Université Thomas SANKARA.

I.5. AU TITRE DU MINISTERE DES INFRASTRUCTURES ET DU DESENCLAVEMENT

Le Conseil a adopté deux (02) rapports.

Le premier rapport est relatif à l’approbation des résultats de l’appel d’offres restreint accéléré pour les travaux de construction et de bitumage des routes régionales n°01 (RR 01) Zorgho-Tanghin et (RR 07) Tanghin-Meguet, longues de 25 km.

Le Conseil a marqué son accord pour l’attribution du marché à la Société Naré & Frères (SONAF S.A) pour un montant de cinq milliards cinq cent quarante-neuf millions cent quatre-vingt-seize mille cinq cent deux (5 549 196 502) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de douze (12) mois y compris la saison des pluies.

Le contrôle des travaux est assuré par le bureau ACIT Géotechnique pour un montant de deux cent soixante-dix-sept millions neuf cent trente mille cinq cent quatre-vingt-douze (277 930 592) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de quatorze (14) mois.

Le financement est assuré par le Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B), gestion 2020.

Le second rapport est relatif aux attributions des marchés de travaux d’aménagement d’environ 200 km de pistes rurales dans cinq (05) régions du Burkina Faso.

Le Conseil a marqué son accord pour l’attribution des marchés aux entreprises suivantes :

Lot 1 : Région de la Boucle du Mouhoun/Province du Mouhoun :

Piste Tchériba-Zékuy, longue de 13,50 km.

EROF, pour un montant de deux cent soixante-dix millions huit cent quatre-vingt-dix-huit mille quatre-vingt-dix-huit (270 898 098) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de six (06) mois ;

Lot 2 : Région de la Boucle du Mouhoun/Province des Balés :

Lot 2-1 : Piste Ouahabou-Vy-Kayio-Tégué-Pompoï-Kiétou-Konkoliko, (Linéaire limité au PK+33,80 km) ;

Lot 2-2 : Piste Poura mine – Kankélé - Poura village (Embranchement RR11), longue de 6,90 km.

Total lot 2 : 40,70 km.

EG2S, pour un montant de huit cent six millions huit cent vingt-huit mille quatre cent quatre-vingt-treize (806 828 493) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de dix (10) mois.

Lot 3 : Région du Nord/Province du Passoré :

Lot 3-1 : Piste Toessin (Embranchement RN13)-Dakola-Bouré-Pella, longue de 10,30 km ;

Lot 3-2 : Piste Toessin (Embranchement RN13)-Mesga-Yimouga (à la limite de la brèche avant le village de Yimouga), longue de 7,00 km et Lot 3-3 : Piste (Tindila-Douré), longue de 11,30 km.

Total lot 3 : 28,60 km.

Groupement AMP/YIDIA, pour un montant de six cent vingt-sept millions huit cent vingt-cinq mille deux cent cinquante-quatre (627 825 254) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

Lot 4 : Région du Nord/Province du Passoré :

Piste Boulkon-Sitenga-Kalsé, longue de 12,00 km.

CISS BTP SARL, pour un montant de deux cent quarante-cinq millions six cent vingt-quatre mille cent quatre-vingt-dix-huit (245 624 198) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de six (06) mois ;

Lot 5 : Région du Nord/Provinces du Yatenga et du Zondoma :

Lot 5.1 : Piste Bouga-Komna-Yarga-Kondé, longue de 15,00 km ;

Lot 5-2 : Piste Kagpessego-Pouima-Kolokom-Ridimbo-Baskourma, longue de 20,50 km.

Total lot 5 : 35,50 km.

FASO CONCEPT SARL, pour un montant de six cent soixante-seize millions six cent soixante-douze mille quarante-six (676 672 046) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

Lot 6 : Région du Nord/Province du Zondoma :

Piste Embranchement RN 02-Komtoèga, longue de 18,00 km.

B-TRANS, pour un montant de trois cent soixante-sept millions cent soixante-quatorze mille cinq cent quatre-vingt-onze (367 174 591) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de sept (07) mois.

Lot 7 : Région des Hauts-Bassins/Province du Houet :

Piste Yabasso-Lena-Kofila, longue de 19,00 km.

ECC KAF, pour un montant de quatre cent seize millions cent trente-sept mille cent trente (416 137 130) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de sept (07) mois ;

Lot 8 : Région des Hauts-Bassins/Provinces du Houet et du Kénédougou :

Lot 8-1 : Piste Samagan-Logofourousso-Koumi-Kokorowé, longue de 14,50 km ;

Lot 8-2 : Piste Samogohiri-Saraba-Todié, longue de 12,00 km ;

Total lot 8 : 26,50 km.

GROUPE SOCA, pour un montant de quatre cent quatre-vingt-treize millions huit cent quarante-un mille quatre-vingt-huit (493 841 088) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de neuf (09) mois ;

Lot 9 : Région du Plateau-Central/Province du Ganzourgou :

Piste Salogo-Filba-Boalgin, longue de 28,50 km.

ECZ-BURKINA, pour un montant de cinq cent soixante-seize millions huit-cent soixante-neuf mille cinq cent trente-six (576 869 536) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de huit (08) mois ;

Lot 10 : Région du Plateau-Central/Province du Ganzourgou :

Lot 10-1 : Piste Pinré-Koulwéogo (7,00 km)+Tuiré-Kiongho-Guirgo (5,00 km), longue de 12,00 km.

Lot 10-2 : Piste Patematenga-Nahoubé-Salogo, longue de 7,30 km.

Total lot 10 : 19,30 km.

GITP, pour un montant de quatre cent soixante millions cinq cent soixante-seize mille neuf cent dix (460 576 910) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de huit (08) mois ;

Lot 11 : Région du Plateau-Central/Provinces du Kourwéogo et d’Oubritenga :

Lot 11-1 : Piste Laye (Embranchement RN2, marché)-Gounghin-Gantologo, longue de 6,50 km.

Lot 11-2 : Piste Embranchement RN3 Barkoundouba-Kuilkienka, longue de 10,00 km.

Total lot 11 : 16,50 km.

EAMO BTP, pour un montant de trois cent vingt-neuf millions sept cent quatre-vingt-treize mille quatre cent trente-trois (329 793 433) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de sept (07) mois ;

Lot 12 : Région du Sud-Ouest/Province du Ioba :

Lot 12-1 : Oronkua-Wahablé-Fafo, longue de 14,00 km.

Lot 12-2 : Bon-Toury-Varpuo, longue de 8,00 km.

Total lot 12 : 22,00 km.

NTP, pour un montant de trois cent quatre-vingt-quatorze millions six cent trente-sept mille quatre cent quatre-vingt-deux (394 637 482) F CFA TTC, avec un délai d’exécution de huit (08) mois.

Le montant total des attributions s’élève à cinq milliards six cent soixante-six millions huit soixante-dix-huit mille deux cent cinquante-huit (5 666 878 258) F CFA TTC.

Le financement est assuré par le Fonds spécial routier du Burkina (FSR-B), gestion 2020.

II. COMMUNICATIONS ORALES

II.1. Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur a fait au Conseil le bilan du séjour de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso à Bruxelles en Belgique et à Paris en France du 07 au 10 février 2021.

Il s’est agi dans ces deux pays de faire le bilan de la coopération multilatérale et bilatérale. La sécurité au Sahel et la maladie à Coronavirus (COVID-19) ont été également au menu des échanges entre le Président du Faso et ses interlocuteurs.

Le ministre des Affaires étrangères, de la coopération, de l’intégration africaine et des Burkinabè de l’extérieur a également fait au Conseil le bilan de la participation de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, à la septième session ordinaire de la conférence des Chefs d’Etat du G5 Sahel tenue le 15 février à N’Djamena en République du Tchad.

Le Sommet a connu la participation effective des cinq (05) Chefs d’Etat des pays du G5 Sahel, d’autres Chefs d’Etat de la sous-région et de plusieurs autres personnalités invitées.

Ce Sommet a permis de faire le bilan de la force conjointe du G5 Sahel. Les Chefs d’Etat ont réitéré leur appel à la communauté internationale et au Conseil de sécurité des Nations Unies pour un financement conséquent, tout en rappelant leur détermination à poursuivre les efforts dans leurs pays respectifs.

Au cours de cette session les Chefs d’Etat du G5 Sahel ont désigné Son Excellence Monsieur, le Marechal Idriss DEBY ITNO, Président de la République du Tchad comme Président en exercice du G5 Sahel et ont décidé de la tenue prochaine du Sommet ordinaire en février 2022 à Bamako en république du Mali.

II.2. Le ministre de la Santé a fait au Conseil le point de la situation épidémiologique de la COVID-19 et de la préparation du Burkina Faso à la riposte contre une éventuelle épidémie de la maladie à virus Ebola.

Sur la COVID-19, le ministre de la Santé a informé le Conseil de la poursuite des efforts de son département et de tous les acteurs dans la lutte contre la maladie.

Le Conseil des ministres s’est réjoui de la tendance à la baisse des nouveaux cas et la diminution des décès. Le gouvernement invite la population à la discipline et à la responsabilité pour limiter la transmission communautaire de la maladie à Coronavirus.

Le ministre de la Santé a informé le Conseil de l’existence d’un Plan de préparation et de riposte à une éventuelle épidémie de la maladie à virus Ebola consécutivement à l’apparition de cette maladie en République de Guinée.

II.3. Le ministre de l’Education nationale, de l’alphabétisation et de la promotion des langues nationales a fait le point de la situation de la scolarisation des enfants des personnes déplacées internes (PDI).

Il a informé le Conseil de la situation des écoles fermées pour cause d’insécurité et a indiqué que 104 000 enfants des personnes déplacées internes ont repris le chemin de l’école.

III. NOMINATIONS

III.1. NOMINATIONS DANS LES FONCTIONS INDIVIDUELLES

A. AU TITRE DE LA PRESIDENCE DU FASO

Pour le compte du ministre d’Etat chargé de la Réconciliation nationale et de la cohésion sociale :

- Monsieur Désiré Boniface SOME, Mle 49 034 N, Enseignant chercheur, catégorie P, 3ème échelon, est nommé Conseiller technique ;

- Monsieur Mamadou TRAORE, Mle 258 322 Z, Attaché de recherche, catégorie P, 4ème échelon est nommé Conseiller technique.

Pour le compte du Secrétariat permanent du Conseil national de lutte contre le SIDA et les infections sexuellement transmissibles (SP/CNLS-IST) :

- Monsieur Salam DERME, Mle 91 429 Z, Pharmacien spécialiste, chargé de programmes, 1ère classe, 5ème échelon est nommé Chef de département chargé du secteur santé.

B. AU TITRE DU MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ET DES ANCIENS COMBATTANTS

- Monsieur Dominique ZOURE, Médecin-colonel-Major, est nommé Directeur général de la Caisse d’assurance maladie des Armées (CAMA).

C. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ADMINISTRATION TERRITORIALE ET DE LA DECENTRALISATION

- Monsieur Koalasso Socratès Yannick BASSOLE, Officier, est nommé Directeur de l’administration et des finances de l’Institut supérieur d’études de protection civile (ISEPC).

D. AU TITRE DU MINISTERE DE LA SECURITE

- Monsieur Abdoulaye SIDIBE, Mle 24 550 P, Commissaire principal de Police, catégorie I, 2ème classe, 4ème échelon, est nommé Directeur régional de la police nationale de la Boucle du Mouhoun ;

- Monsieur Augustin COULDIATI, Mle 24 367 S, Commissaire divisionnaire de Police, catégorie I, 3ème classe, 2ème échelon, est nommé Directeur régional de la police nationale des Cascades ;

- Monsieur Ardjouma KARAMA, Mle 111 491 M, Commissaire de Police, catégorie I, 3ème échelon, est nommé Directeur régional de la police nationale des Hauts-Bassins ;

- Monsieur Konlarè Sadock HIEN, Mle 46 696 D, Commissaire de Police, catégorie I, grade 1, 4ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Police nationale de la Léraba ;

- Monsieur Salifou HASSAN, Mle 101 283 P, Commissaire de Police, catégorie I, grade 1, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Police nationale du Nayala ;

- Monsieur Wahabou BAGUIYAN, Mle 46 820 J, Commissaire de Police, catégorie I, grade 1, 3ème échelon, est nommé Directeur provincial de la Police nationale du Soum.

 

E. AU TITRE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES, DE LA COOPERATION, DE L’INTEGRATION AFRICAINE ET DES BURKINABE DE L’EXTERIEUR

- Madame Mariam KIRAKOYA/DIANDA, Mle 46 253 S, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Trésorier auprès de l’Ambassade du Burkina Faso à Rabat;

- Monsieur Evariste PARKOUDA, Mle 51 209 D, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Trésorier auprès de l’Ambassade du Burkina Faso au Saint-Siège (Vatican) ;

- Monsieur Lassané COMPAORE, Mle 52 176 G, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Trésorier auprès de l’Ambassade du Burkina Faso à Accra République du Ghana.

F. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ECONOMIE, DES FINANCES ET DU DEVELOPPEMENT

- Monsieur Baorimsom Félix NABALOUM, Mle 109 413 X, Commissaire de police, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Comptable principal des matières pour le compte du ministère de la Sécurité ;

- Monsieur Maboudou KEKELE, Mle 46 224 Y, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 9ème échelon, est nommé Trésorier régional du Centre-Ouest ;

- Monsieur Siaka SORY, Mle 208 037 T, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Trésorier régional des Cascades ;

- Monsieur Nebwaoga Casimir KABORE, Mle 78 685 X, Economiste, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Coordonnateur du Bureau d’analyse et des études stratégiques ;

- Monsieur Anselme Jean François SOME, Mle 4 266, Agent d’encadrement à l’Agence principale de Ouagadougou, est nommé Membre de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF) et Secrétaire général de la CENTIF ;

- Monsieur Cheik Hamed DOUSSA, Mle 217 563 T, Commissaire principal de police, 2ème classe, 2ème échelon est nommé Membre de la Cellule nationale de traitement des informations financières (CENTIF), Chef de département des Activités opérationnelles et de l’information ;

- Monsieur Lamoussa Barthelemy OUEDRAOGO, Mle 212 209 D, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Chef de département de mise en œuvre de la norme ITIE (DMO-ITIE).

G. AU TITRE DU MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE L’INNOVATION

- Madame Geneviève KABRE/BARRO, Mle 54 464 A, Maître de conférences en mathématiques appliquées/analyse numérique à l’Unité de formation et de recherche en sciences économiques et de gestion (UFR/SEG), est nommée Professeur titulaire en mathématiques : mathématiques appliquées (modélisation et analyse numérique) à l’Université Thomas SANKARA, pour compter du 09 octobre 2020 ;

- Monsieur Kimseyinga SAWADOGO, Mle 26 218 E, Maître de conférences en Economie à l’Unité de formation et de recherche en sciences économiques et de gestion (UFR/SEG), est nommé Professeur titulaire en Econométrie à l’Université Thomas SANKARA, pour compter du 09 octobre 2020 ;

- Monsieur Abdoulaye SOMA, Mle 214 996 S, Maître de conférences en droit public à l’Unité de formation et de recherche en sciences juridiques et politiques (UFR/SJP), est nommé Professeur titulaire en droit public à l’Université Thomas SANKARA, pour compter du 09 octobre 2020 ;

- Monsieur Kassoum TARNAGDA, Mle 118 966 V, Administrateur civil, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Secrétaire général du Centre national de la recherche scientifique et technologique (CNRST) ;

- Monsieur Kamba André-Marie SOUBEIGA, Mle 41 179 U, Professeur titulaire, catégorie P3, 1er échelon, est nommé Président de l’Université de Ouahigouya ;

- Monsieur Sébastien YOUGBARE, Mle 231 915 F, Maître de conférences en psychologie clinique et psychopathologie, catégorie P, 1er échelon, est nommé Directeur général du Centre national des œuvres universitaires (CENOU).

H. AU TITRE DU MINISTERE DE LA FEMME, DE LA SOLIDARITE NATIONALE, DE LA FAMILLE ET DE L’ACTION HUMANITAIRE

- Monsieur Sébastien OUEDRAOGO, Mle 92 495 A, Inspecteur d’éducation spécialisée, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur général de la Maison de l’enfance André Dupont de Orodara (MEADO).

I. AU TITRE DU MINISTERE DE LA COMMUNICATION ET DES RELATIONS AVEC LE PARLEMENT

- Monsieur Jean Noël BONKOUNGOU, Mle 360 556 K, Attaché en étude et analyse, est nommé Directeur de Cabinet ;

- Monsieur Rabankhi Abou-Bâkr ZIDA, Mle 78 668 Y, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Secrétaire général ;

- Madame Yolande KALWOULE, Mle 91 104 U, Journaliste, 1ère classe, 7ème échelon, est nommée Directrice générale des médias ;

- Madame Fatoumata SAGNON, Mle 238 021 M, Conseiller en gestion des ressources humaines, 1ère classe, 4ème échelon est nommée Directrice des ressources humaines.

J. AU TITRE DU MINISTERE DE L’AGRICULTURE, DES AMENAGEMENTS HYDRO-AGRICOLES ET DE LA MECANISATION

- Monsieur Dominique LOMPO, Mle 214 354 G, Ingénieur d’agriculture, Option : vulgarisation agricole, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur provincial de l’Agriculture et des aménagements hydro-agricoles du Mouhoun.

K. AU TITRE DU MINISTERE DE L’INDUSTRIE, DU COMMERCE ET DE L’ARTISANAT

- Monsieur Guéswindé Augustin BAMBARA, Juriste, est nommé Directeur de Cabinet ;

- Madame Mariam TRAORE/OUEDRAOGO, Mle 224 676 N, Attachée en études et analyses, 1ère classe 4ème échelon, est nommée Responsable du programme budgétaire secteur privé cumulativement avec ses fonctions de Directrice générale de la promotion de l’entreprise ;

- Monsieur Seydou ILBOUDO, Mle 119 818 S, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 6ème échelon, est nommé Responsable du programme budgétaire commerce cumulativement avec ses fonctions de Directeur général du commerce ;

- Monsieur Sa Sylvanus TRAORE, Mle 2 318 921 D, Ingénieur du développement rural, 2ème grade, 13ème échelon, est nommé Responsable du programme industrie cumulativement avec ses fonctions de Directeur général du développement industriel ;

- Monsieur Moumouni DOULKOUM, Mle 91 974 Z, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 4ème échelon, est nommé Directeur général de la règlementation et du contrôle des prix ;

- Monsieur Kora Bertrand AVERIBOU, Mle 303 458 A, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 2ème échelon, est nommé Directeur de la règlementation et du contentieux ;

- Monsieur Abdoul-Aziz SANA, Mle 119 326 X, Administrateur des services financiers, 1ère classe, 7ème échelon, est nommé Secrétaire exécutif de l’Agence de promotion de l’expertise nationale (APEN).

L. AU TITRE DU MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA PROMOTION DE L’ENTREPRENEURIAT ET DE L’EMPLOI

- Monsieur Soulaïmane ZOUNGRANA, Mle 25 860 A, Conseiller de Jeunesse et d’éducation permanente, 1ère classe, 12ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services.

M. AU TITRE DU MINISTERE DE L’URBANISME, DE L’HABITAT ET DE LA VILLE

- Monsieur Gaoussou TOU, Mle 208 039 C, Inspecteur du trésor, 1ère classe, 5ème échelon, est nommé Inspecteur technique des services ;

- Monsieur Franck Ismaël Télesphore KABORE, Mle 343 577 Y, Conseiller des affaires économiques, 1ère classe, 1er échelon, est nommé Chargé d’études.

N. AU TITRE DU MINISTERE DES SPORTS ET DES LOISIRS

- Monsieur Mamadou DIALLO, Mle 50 365 E, Conseiller d’administration scolaire et universitaire, 1ère classe, 5ème échelon est nommé Directeur de Cabinet ;

- Monsieur Alexandre Maurice OUEDRAOGO, Mle 28 140 P, Administrateur civil, 1ère classe, 10ème échelon, est nommé Chargé de missions ;

- Monsieur Relwindé Jonas KAFANDO, Mle 202 701 S, Conseiller en sciences et techniques de l’information et de la communication, 1ère classe, 3ème échelon, est nommé Directeur de la communication et de la presse ministérielle.

III.2. NOMINATION DANS LES CONSEILS D’ADMINISTRATION

A. MINISTERE DE LA FEMME, DE LA SOLIDARITE NATIONALE, DE LA FAMILLE ET DE L’ACTION HUMANITAIRE

Le Conseil a adopté deux (02) décrets.

Le premier décret porte nomination des personnes ci-après, Administrateurs représentant l’Etat, au titre du ministère de la Femme, de la solidarité nationale, de la famille et de l’action humanitaire au Conseil d’administration de l’Institut national de formation en travail social (INFTS) pour un premier mandat de trois (03) ans :

- Monsieur Soumaïla ZOROM, Mle 82 024 S, Inspecteur d’éducation spécialisée ;

- Monsieur Karim ZINA, Mle 51 706 J, Administrateur des affaires sociales.

Le second décret nomme Monsieur Soumaïla ZOROM, Mle 82 024 S, Inspecteur d’éducation spécialisée, Président du Conseil d’administration de l’Institut national de formation en travail social (INFTS) pour un premier mandat de trois (03) ans.

B. MINISTERE DE L’AGRICULTURE, DES AMENAGEMENTS HYDRO-AGRICOLES ET DE LA MECANISATION

Le Conseil a adopté un décret portant nomination des personnes ci-après, Administrateurs au Conseil d’administration de la Société nationale de l’aménagement des terres et de l’équipement rural (SONATER) pour un premier mandat de trois (03) ans.

ADMINISTRATEUR REPRESENTANT L’ETAT

Au titre du ministère de l’Industrie, du commerce et de l’artisanat :

- Monsieur Gaoussou KOBE, Mle 247 183 D, Conseiller des affaires économiques.

ADMINISTRATEUR REPRESENTANT L’ASSOCIATION DES MUNICIPALITES DU BURKINA FASO (AMBF)

- Monsieur Sidewata ZOMBRE, Mle 57 008 D, Instituteur certifié.

C. MINISTERE DE L’URBANISME, DE L’HABITAT ET DE LA VILLE

Le Conseil a adopté un décret portant renouvellement du mandat de Monsieur Tinlé BELEMLILGA, Mle 17 703 M, Inspecteur de l’enseignement du premier degré, Administrateur au Conseil d’administration de l’Agence de conseil et de maîtrise d’ouvrage Délégué en bâtiment et aménagement urbain (ACOMOD-BURKINA) pour une dernière période de trois (03) ans.

Le Ministre de la Communication et des Relations avec le Parlement, Porte-parole du gouvernement

Ousséni TAMBOURA

Officier de l’Ordre national

 

Sondage

Rien n'a été trouvé!

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé