Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

Photo: Faso7.com

SOCIETE

Les lampions du BAC 2022 se sont éteints hier vendredi avec la mise sous scellée de la dernière cantine des examens du Baccalauréat, au Jury 204 du Groupe Scolaire l’Académie de Ouagadougou.

Maintenant, l'heure est au bilan et très bientôt des séances de travaux vont permettre de dégager les forces et les imperfections  de l'organisation de la présente édition afin d'apporter des correctifs pour la postérité.

Du reste, c'est ce qui est ressorti des dires du ministre BILGO à la clôture du baccalauréat ce vendredi 8 juillet,qui a reconnu que tout n'a pas été parfait.

Mais d'ores et déjà, on pourrait s'intéresser à quelques résultats à chaud du BAC de cette année en entendant les compilations définitives.

En effet, le taux de succès est de 40,86% contre 37,53% la session 2021 soit un accroissement de 03,33 points de pourcentage.  La région du Sahel a obtenu la meilleure performance avec un taux de succès de 57,92% et la moins bonne performance est réalisée par la région de l'EST  soit 35,98%. 

Le chef du département en charge de l’éducation, Lionel BILGO a adressé ses vifs remerciements à l’ensemble des acteurs du système éducatif burkinabè pour le travail abattu.

DCRP/MENAPLN