Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Au Burkina Faso, une attaque a visé une patrouille mixte de soldats et de forestiers dans la région de l’Est. L’embuscade a eu lieu entre Fada Ngourma et Pama ce lundi 26 avril. Trois blessés sont à déplorer et quatre personnes sont toujours portés disparues. Une opération de ratissage est en cours pour les retrouver selon les mêmes sources.

Quatre personnes, dont trois ressortissants étrangers et un Burkinabé travaillant pour une ONG, sont portées disparues après une embuscade armée perpétrée, lundi, dans l'est du Burkina Faso contre une patrouille anti-braconnage.

Une patrouille anti-braconnage, composée de militaires, de forestiers, de formateurs et de journalistes occidentaux, a été attaquée lundi 26 avril sur "l'axe Fada N'Gourma-Pama" dans l'est du Burkina Faso. Cette attaque a fait trois blessés et quatre disparus : trois ressortissants étrangers et un Burkinabé, rapportent des sources locale et sécuritaires auprès de l'AFP.

L'attaque a été confirmée de sources sécuritaires, l'une d'elles affirmant que les disparus occidentaux "sont deux Espagnols et un Irlandais, tous des journalistes-formateurs travaillant pour le compte d'une ONG qui œuvre pour la protection de l'environnement".

"Selon les rescapés, deux d'entre eux (expatriés) ont été blessés lors de l'attaque. Les recherches sont toujours en cours", pour retrouver les quatre disparus, a ajouté cette source.

Le ministère irlandais des Affaires étrangères a dit avoir été informé et collaborer avec "des partenaires internationaux à propos de la situation sur le terrain".

RFI/France 24