Aujourd'hui,
URGENT
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  
Sport: le Burkinabè Sita Sangaré nouveau président de la Commission de Futsal et de Beach Soccer de la CAF. 
Burkina: les agents de santé à base communautaire traînent 12 mois d'arriérés de salaire. 
Football: la CAF confirme la suspension du Stade du 4-Août. 

Le ministre Ousséni Compaoré s’entretenant avec deux des blessés.

SOCIETE

Le ministre de la sécurité, Ousséni Compaoré est allé constater ,de visu, en fin de matinée , les dégâts de l’attaque de la mosquée de la cité universitaire de Kossodo. Cette attaque surprise au cocktail molotov a été perpétrée au moment où les fidèles musulmans de la cité universitaire étaient , le vendredi 06 novembre 2020,en pleine prière du soir. 

Une enquête a été immédiatement diligentée pour identifier les mobiles et les auteurs de l’attaque qui ont ,illico presto , pris la poudre d’escampette après le forfait.

Le bilan de cette attaque fait état d’un blessé avec des fractures  (encore à l’hôpital) et cinq blessés légers qui ont déjà regagné la cité.

Après la visite de la mosquée, Ousséni Compaoré a longuement échangé avec les blessés qui ont souhaité que le gouvernement puisse leur procurer un peu plus de sécurité et de quiétude .Toutes choses qui devraient leur permettre de poursuivre leurs études en toute confiance et sérénité.

Dans cette veine, le ministre de la sécurité a rassuré les étudiants en les faisant connaître que le gouvernement a pris toutes les dispositions pour sécuriser la cité universitaire de Kossodo.

D’où la présence protectrice et dissuasive des forces de sécurité qui sont déjà déployées aux alentours et dans la cité.

Au cours de cette visite, il a également annoncé que les différents frais liés aux soins des blessés seront entièrement pris en charge par le gouvernement.

C’est après une  visite au blessé (encore admis au CHU Yalgado Ouédraogo) que le ministre de la sécurité a mis un terme à cette sortie .

Dcpm /Msecu