Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Les trois Chinois arrivés hier à l'aéroport de Ouagadougou et placés en observation ont tous été testés négatifs au Covid-19, selon un communiqué du gouvernement burkinabè. Par conséquent, tous les autres passagers, au nombre de 56, qui avaient eux-aussi.été confinés par précaution dans un hôtel hors de Ouaga pourront sortir pour vaquer à leurs occupations. 

Les prélèvements effectués sur les trois passagers chinois présumés atteints du Covid-19 sont négatifs, selon un communiqué du porte-parole du gouvernement burkinabè publié ce 17 mars 2020. Les trois hommes, arrivés à l’aéroport de Ouagadougou dans la soirée du 16 mars, avaient été placés en observation à l’hôpital de Tengandogo.

Selon le communiqué, les 56 autres passagers de l’avion, placés eux-aussi en observation dans un hôtel hors de Ouagadougou par précaution, sont désormais libérés. 

Lors d’une interview accordée à la télévision nationale, la ministre de la Santé, Pr Claudine Lougué, expliquait que les trois hommes avaient été confinés parce que le gouvernement burkinabè a été alerté de la présence de cas suspects dans l’avion qu’ils avaient emprunté. Les 56 autres passagers avaient eux-aussi été placés en observation. 

Mais dans un communiqué, le porte-parole de l’ambassade de Chine au Burkina Faso assurait que tous les 3 ressortissants chinois ne souffraient d’aucun malaise et ne portaient pas de signe d’infection.

Et bien que ne présentant aucun symptôme du Covid-19, ils ont accepté de se plier aux mesures sanitaires et de coopérer avec les autorités de la santé du Burkina Faso, disait l’ambassade de Chine.