Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Les passagers d’un avion ayant atterri à Ouagadougou ce lundi 16 mars 2020 ont tous été conduits hors de la ville pour y éventuellement être placés en quarantaine. Selon la ministre de la Santé, Claudine Lougué, qui était interrogée au JT de 20h de la RTB, un des passagers était soupçonné d’être atteint du Coronavirus.  

«C’est vers 14 h, en tout cas avant l’atterrissage, que nous avons reçu l'information de nos services de surveillance. Nous avons appris par dénonciation qu’il y a un passager chinois affecté par le Covid-19 dans l’avion», a dit Pr Claudine Lougué, interrogée par la journaliste Nathalie Kaoré, alors qu'elle était à l'aéroport de la capitale.  

Les premiers responsables de l’aéroport ont donc été prévenus. Des membres du gouvernement, la représentante de l’OMS au Burkina et des membres de l’ambassade de Chine au Burkina Faso se sont se sont aussitôt déplacés avec des techniciens pour gérer la situation.

Il y avait au total 59 passagers dont trois Chinois à bord. «L'équipe sanitaire est en train de les prendre en charge en concertation avec l'ambassade de Chine au Burkina Faso», selon  Pr Lougué..  

«Dans un premier temps, il a été dit que le présumé malade est descendu à Niamey où l’avion a fait escale. Mais après concertations avec mon homologue de la Santé du Niger, il s’est avéré que l’homme était toujours dans l’avion. Les passagers qui ne sont pas infectés -on suppose qu'ils ne le sont pas-, les 56 autres passagers donc, dont des experts de l'OMS, sont en train d'être conduits dans un hôtel hors de la ville de Ouagadougou qui a accepté de les recevoir», révèle la ministre.

Ils seront gardés en observation, le temps d'avoir les résultats des tests pratiqués sur le présumé malade. «Tout est sous contrôle, rassure Mme Lougué. Nous allons les garder en observation. Si le passager soupçonné est négatif, nous allons les libérer, mais s'il est testé positif, nous allons les mettre en quarantaine sous 14 jours»

A signaler le que le nombre de cas avérés de coronavirus au Burkina Faso est passé de 15 dimanche à 20 ce lundi.