Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

 

Une dizaine de nouveaux cardiologues entièrement formés au Burkina Faso ont effectué leur sortie officielle le vendredi 10 janvier 2020, au cours d’une cérémonie tenue à l’ «Eau Vive», et qui a vu la participation du premier responsable du département burkinabè en charge de la santé, des acteurs du monde universitaire, hospitaliers, des parents amis et connaissance des lauréats.

Les dix nouveaux promus, dont trois femmes et sept hommes (neuf burkinabè et un Tchadien), sont de la 6e cuvée des cardiologues «made in Burkina Faso».

Le coordonnateur du (diplôme d’études spécialisées (du D.E.S), le Pr Patrice Zabsonré , révèle que cette promotion est la première qui a été formée selon le système LMD.

La promotion a fait un taux de succès de 100% et a été formée selon les standards de l’organisation ouest-africaine de santé (OOAS), il a rendu un hommage à tous les corps enseignants, notamment les Pr Ali Niakara, Lucie Nebié, André Samandoulougou, Valentin Yameogo.

Le parrain de cette promotion, Léné sebgo, ancien ministre de la santé, a demandé à ses filleules d’être disponibles pour les patients, de travailler chaque jour à être plus intelligent que la veille, d’accepter apprendre des autres, de travailler en réseau avec les autres spécialistes pour éviter des victoires solitaires.

Premier bénéficiaire des spécialistes «flambant neufs», la Ministre de la santé, Pr Claudine Lougué, a salué la bravoure de ces jeunes impétrants, qui ont bouclé leur course d’obstacle. Elle leur a demandé de maintenir haut la flamme de l’excellence, et d’être des modèles de collaboration dans le système de santé.

C’est ainsi, que les maladies cardiovasculaires qui montent en puissance pourront être contenues et maîtrisées.

Il convient de souligner que les besoins restent à être comblés pour parfaire les paquets de formation offerte.

Il s’agit entre autres de l’insuffisance et de la vétusté des équipements. Comme perspective, il attendu l’ouverture d’un master et d’un PHD en cardiovasculaires.

A noter qu’en 10 ans, l’Université de Ouagadougou ; Joseph Ki-Zerbo, a formé 85 cardiologues. A ce jour, toutes les régions du Burkina Faso sont dotées en cardiologues.

Chu Yalgado Ouédraogo