Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Les orphelins des 31 femmes tuées à Arbinda le 24 décembre 2019 et âgés de 2 à 59 semaines ont été ramenés le 31 décembre dernier à Ouagadougou par une mission conduite par la ministre en charge de l’Action sociale, Hélène Marie Laurence Ilboudo/Marchal, selon ce communiqué du ministère de la Communication et des Relations avec le Parlement du Burkina Faso. Installés à l’Hôtel maternel à Ouagadougou, ils y reçoivent une prise en charge appropriée. Pour rappel, l'attaque terroriste a fait 35 victime dont 31 femmes parmi les civils, 7 parmi les militaires. L'armée avait abattu 80 terroristes.  

«Sur instruction de Monsieur Christophe Joseph Marie DABIRE, Premier Ministre, Chef du Gouvernement, et dans le but de matérialiser la solidarité nationale à l’endroit des personnes victimes des attaques terroristes demandée par Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, le Gouvernement à travers le Ministère de la Femme, de la Solidarité Nationale, de la Famille et de l’Action Humanitaire avec l’appui des Forces de Défense et de Sécurité a initié des mesures de prise en charge des enfants orphelins des femmes lâchement assassinées lors des attaques terroristes perpétrées à Arbinda le 24 décembre 2019.

Dans ce cadre, la Ministre Hélène Marie Laurence ILBOUDO/MARCHAL a conduit le mardi 31 décembre 2019, une mission qui a ramené de Arbinda des enfants orphelins dont la tranche d’âge est comprise entre deux (02) et cinquante-neuf (59) mois. Ces enfants désormais installés à l’Hôtel maternel à Ouagadougou y reçoivent une prise en charge appropriée.

 

Le Gouvernement réaffirme sa ferme volonté de soulager les souffrances des personnes durement affectées par ces attaques terroristes et appelle au sens élevé de responsabilité de chaque burkinabè pour la victoire contre le terrorisme, la consolidation de la démocratie et de notre vivre-ensemble. »

Le Ministre de la Communication et des Relations avec le parlement, porte-parole du gouvernement 

Remis Fulgance DANDJINOU