Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Le dernier vol retour des pèlerins burkinabè est intervenu le mercredi 12 octobre 2016, selon ce communiqué du ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité intérieure. Cinq pèlerins sont décédés au cours de ce hadj.

«Au total, cinq mille cinq cents (5 500) pèlerins ont effectué le hadj 2016, conformément au quota accordé par les autorités saoudiennes. Toutefois, il a plu à Dieu de rappeler auprès de lui, cinq (05) pèlerins, tous après avoir accompli les rites du hadj. Au nom du Président du Faso et du Gouvernement, le Ministre d’Etat exprime toute sa compassion aux familles éplorées et demande au Tout Puissant d’agréer le hadj des défunts.

En rappel, la phase des vols aller s’est déroulée du 31 août au 05 septembre 22016 et la phase retour, du 03 au 12 octobre 2016. Le transport aérien a été assuré par la compagnie saoudienne FlyNas (Nas Air).

Le Ministre d’Etat félicite tous les acteurs dont la conjugaison des actions a permis aux musulmans burkinabè d’accomplir le cinquième pilier de l’Islam. Il salue en particulier, la Fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB) qui n’a ménagé aucun effort pour assister le Comité national de suivi du pèlerinage à la Mecque et les agences de voyages.

Le Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la Sécurité Intérieure réaffirme la volonté et la disponibilité permanentes du Gouvernement à offrir les conditions idoines pour un meilleur accomplissement du hadj par les musulmans du Burkina Faso. »

Simon COMPAORE

Commandeur de l’Ordre National