Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

Cissé Fahoudou (en tee-shirt rouge) et Balima Hama (photos: ODJ)

SOCIETE

Deux militants de l’Organisation démocratique de la jeunesse du Burkina Faso (ODJ) ont été retrouvés criblés de balles le 31 mai 2019 dans la province du Yagha, selon ce communiqué du président de l’organisation. Il s’agit de Hama Balima et de Fahadou Cissé, tués alors qu’ils se rendaient à un rendez-vous à Sebba, dans le chef-lieu de la province. 

«L’Organisation Démocratique de la Jeunesse du Burkina Faso(ODJ) a perdu deux vaillants militants.

En effet, le Vendredi 31 Mai 2019, alors qu’ils partaient pour une audience avec le Haut-Commissaire du Yagha, Monsieur Adama Conseiga, le camarade CISSE Fahadou, responsable adjoint à l’organisation au sein du Bureau Exécutif National, président de la section du Yagha et le Camarade Balima Hama, trésorier général de la section n'atteindront pas leur destination.

Leurs corps ont été retrouvés criblés de balles à quelques kilomètres de Sebba.

Des informations relatives aux circonstances et aux motifs des assassinats de ces deux combattants intrépides qui sont en train d’être réunies vous seront communiquées dès que possible. 

Dans ces circonstances particulièrement douloureuses, au nom du Bureau Exécutif National, des militants et sympathisants de notre organisation et toute la jeunesse populaire de notre pays, je présente mes condoléances les plus attristées aux familles éplorées.

Le programme des obsèques sera communiqué ultérieurement.»

Le président de l'ODJ

Gabin KORBEOGO