Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Dans la nuit du 17 au 18 avril 2018, une armurerie sise à Ouagadougou a été l’objet d’un cambriolage au cours duquel 03 pistolets automatiques, des chargeurs et des munitions ont été emportés.

Alertée, la Brigade Anti-Criminalité de Ouagadougou (BAC/Ouaga) inscrit cet incident dans ses missions prioritaires. .  En milieu de la semaine dernière, l’auteur présumé du cambriolage est identifié: OUEDRAOGO Soumaïla alias « le silencieux », âgé de 22 ans, ancien pensionnaire de la Maison d’Arrêt et de Correction de Ouahigouya.

La traque s’intensifie et à la fin de la semaine écoulée, « le silencieux » est localisé dans un quartier périphérique de la ville de Ouagadougou.

Une équipe fait rapidement mouvement vers lui. Le temps de réaliser ce qui lui arrive, le « silencieux » est silencieusement encerclé et menotté. 

En sa possession, les missionnaires de la BAC/Ouaga trouvent: 

-03 pistolets automatiques, des chargeurs et des munitions correspondant à la description et aux références communiquées par le gérant de l’armurerie cambriolée;

-un cocktail de drogues dures.

Conformément à leur protocole d'intervention, le « silencieux » et les pièces à conviction trouvées en sa possession ont été remis aux enquêteurs de la Police Judiciaire par l'équipe de la BAC.

 

Source: Police nationale