Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Les infrastructures de transport étant un soutien à la mobilité des personnes et des marchandises, son déficit réduit sa contribution aux différents secteurs à la lutte contre la pauvreté. L’étude d’élaboration d’une enquête dénommée «Origine destination à Ouagadougou» lancée ce mardi 16 janvier 2018, a pour principal objectif donc, de révéler avec précision les caractéristiques des déplacements effectués par la population à Ouagadougou.

Selon Moussa Belem, 1er adjoint représentant le maire de Ouagadougou, la mobilité urbaine a été classée comme premier secteur prioritaire du mandat 2016-2021 du conseil municipal de la ville capitale. «Nous avons l’ambition au cours de ce mandat, d’opérer une réorganisation du système de transport et de la mobilité urbaine sur le territoire communal», confie le maire.

Pour ce faire, M. Belem estime donc qu’il est nécessaire d’élaborer des outils d’aide à la conduite des orientations politiques et à la planification des déplacements. D’où la nécessité de connaitre de façon fine et précise, les flux de déplacements, de la population avec les différents modes de déplacement.

Dans cette étude présentée par Arzouma Zombré, directeur technique des services municipaux de la ville de Ouagadougou, les principales caractéristiques à étudier seront, l’origine et la destination des déplacements effectués au cours de la journée, les motifs des déplacements, les modes de transport utilisés ainsi que la période de la journée pendant laquelle a été effectué le déplacement.

Cette étude qui durera six mois, permettra selon Moussa Belem, de construire un fichier d’informations qui servira à l’analyse et à la planification des systèmes de transport et de mobilité urbaine.