Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

SOCIETE

Un véhicule multifonctions, des vivres aux populations et des meubles pour le bureau de la Fondation Moussa Yugo, tel est le don de El Hadj Oumar Yugo le 3 juin 2017 à Ouagadougou.


Ce don selon le donateur n’est rien d’autre que de perpétuer l’œuvre de Moussa Yugo, qui était au service de sa communauté. «Ce don, c’est pour rappeler les faits et gestes du vieux, qui le faisait à chaque début de Ramadan. Il veillait à ce que chacun à son niveau reçoive un minimum pour le Ramadan. Comme nous avons pensé à donner le corbillard, nous avons estimé qu’il est bon de faire ce geste, en ce début du mois de jeûne, envers les familles démunies, car vous n’ignorez pas que des familles n’arrivent pas à manger pour jeûner», a indiqué El Hadj Yugo.

En effet de son vivant, Moussa Yugo, père du donateur, avait une vieille «bâchée» qui servait à tout dans le quartier et ses environs. Elle transportait les nouveau-nés, les mariés et conduisait aussi à leur dernière demeure, les personnes décédées. Et Moussa Yugo, à qui appartenait ce véhicule à-tout-faire mourut, léguant ainsi cette générosité et ce don de soi à ses enfants. Le don est donc fait avec le soutien de la famille Yugo toute entière et des personnes de bonne volonté. A part le corbillard qui restera à la mosquée qui abrite le siège de la fondation, c’est une trentaine de mosquées qui bénéficieront des vivres (sacs de riz, nattes et sucre). Il faut préciser que c’est l’ensemble des quartiers de Ouagadougou qui pourront utiliser le véhicule, au besoin, qui pour transporter des malades, qui pour conduire un mort au cimetière.

Un geste «immense» qui vaut tout son pesant d’or selon Newton Ahmed Barry, président  de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et patron de la cérémonie. «Ce n’est pas l’accumulation qui fait que les gens ne vous oublient pas. Ce sont vos bienfaits, votre piété», propos de Newton Ahmed Barry qui avait à ses côtés, le ministre des Transports, Souleymane Soulama, le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Faso, Mahamadi Sawadogo, le Cheick Aboubacar Doukouré et le chef de Manega, Me Titinga Pacéré.