Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le ministre de la Défense et des anciens combattants, le ministre de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale et le porte-parole du gouvernement ont animé une conférence de presse sur la question sécuritaire et le processus de la réconciliation nationale. Au cours cette conférence, le gouvernement a annoncé l’organisation dans les prochaines semaines d’une journée nationale du refus du terrorisme. 

Le ministre chargé de la réconciliation nationale, Yéro BOLY, d’entrée de jeu, a fait le point sur le processus de réconciliation en cours.

Selon le ministre, à ce jour, le document de la stratégie de la réconciliation nationale est finalisé mais la mise en œuvre de certaines actions requiert un consensus national. «Ce processus prévoit donc une concertation sincère entre tous les acteurs pour décider ensemble les voies et moyens de mise en œuvre de ces actions. C’est ainsi que le forum dédié à cette quête de consensus est en cours d’organisation par mon département», a indiqué Yéro BOLY.

Concernant la mise en place des comités locaux de dialogue, une dizaine de ces comités a été installée à travers le pays. Un centre d’accueil de déradicalisation et de réinsertion a été opérationnalisé. « Ce qui a permis de démobiliser plusieurs dizaines de combattants terroristes », selon le ministre.  

Le ministre chargé de la défense, a quant à lui, évoqué à ce point de presse, les différentes réformes en cours dans son département pour mieux faire face au terrorisme, notamment la création des zones d’intérêt militaire et le vaste plan d’équipement en vue de permettre de renforcer les capacités des forces de défense et de sécurité.

Selon le ministre, de nouvelles acquisitions de matériels sont en cours dans les prochaines semaines. Il a annoncé également l’organisation d’une journée nationale de refus du terrorisme dans notre pays.

Service d’information du Gouvernement