Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

 

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience ce jeudi dans la matinée, le président pour la région Afrique du Nord de Huawei Technologies, Terry He.

«Nous avons un partenariat  stratégique avec le Burkina Faso, notamment avec des projets importants comme le projet Smart Burkina et je suis heureux de constater que la collaboration entre notre société et le Burkina Faso se passe très bien et génère des projets stables », a indiqué Terry He à sa sortie d’audience.

Le nouveau président pour la région Afrique du Nord de Huawei Technologies a souligné qu’il était très important pour lui de visiter le Burkina Faso pour s’assurer que les projets sont bien exécutés  et que la société est bien alignée sur la vision du président du Faso en matière du développement du numérique.

Dans cette perspective, Terry He a annoncé qu’il va rencontrer les différents ministres en charge des projets pour voir dans quelle mesure la firme chinoise va accompagner la transformation digitale de notre pays. «Nous allons mettre en place, à partir de cette année, un fonds pour mieux investir dans le développement des talents et nous allons soutenir le pays dans la formation de plus d’ingénieurs certifiés en technologies de l’information de la communication », a-t-il déclaré.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir