Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le Premier ministre burkinabè, Christophe Joseph Marie Dabiré a reçu en audience dans la matinée du 12 janvier 2021, le président du Haut conseil pour la réconciliation  et  l’unité nationale (HCRUN) et celui du Haut conseil pour le dialogue social (HCDS).  La question de la réconciliation nationale était au cœur des échanges entre le Chef du Gouvernement et les présidents des deux institutions.  

Léandre Bassolé, président du HCRUN a confié à la presse à sa sortie d’audience que son institution a l’honneur d’être reçue  en premier lieu par le chef du gouvernement  après l’installation de la nouvelle équipe gouvernementale issue des élections du 22 novembre.

La question de la réconciliation est une priorité pour ce nouveau quinquennat et le président du HCRUN dit féliciter le Président du Faso pour la nomination d’un ministre d’Etat chargé de la question. 

«Je voudrais saluer cette vision du Chef de l’Etat qui montre à quel point il est  attaché à la question de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale», a laissé entendre le président du HCRUN.

Cette rencontre avec le Premier ministre a permis, selon Léandre Bassolé, d’échanger sur les missions du HCRUN en lien avec cette nouvelle institution. «Le Premier ministre a bien voulu nous informer sur la vision et les raisons de la création de cette institution et le choix de celui que vous connaissez pour la conduire», a-t-il indiqué.

A la question de savoir si les missions du HCRUN ne vont pas chevaucher avec celles de ce ministère d’Etat, son président s’est voulu rassurant: «Nous sommes une institution qui sera amenée à travailler avec cette nouvelle institution, pour voir comment nos missions vont se compléter». 

Les jours à venir donc, une passerelle sera établie entre les deux institutions, avec en mémoire, cet attachement du Chef de l’Etat à faire de la Réconciliation nationale et de la Cohésion sociale, l’une des trois priorités auxquelles il s’est engagé pendant la campagne et même après la campagne.

En attendant, le HCRUN est en train de préparer son rapport annuel qui fera le point de ce qui a été fait et qui sera transmis à qui de droit, au moment opportun.

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir