Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

 

Sur instruction du président du Faso, le Premier Ministre Christophe Joseph Marie Dabiré a rencontré, en présence d’une dizaine de ministres, ce jeudi 23 avril au palais présidentiel, les partis politiques de l’Alliance des Partis de la Majorité présidentielle (APMP) et du Chef de File de l’Opposition politique (CFOP).

Les échanges ont porté sur les mesures prises par le gouvernement dans la gestion de la maladie liée au coronavirus, les préoccupations et les propositions de la classe politique burkinabè pour une lutte plus efficace.

«C’est un combat pour le Burkina Faso, et nous sommes partie prenante de ce combat (…). Notre responsabilité reste pleine et entière pour ce que nous pouvons apporter à l’ensemble du pays pour que nous puissions mener ce combat contre la pandémie», a précisé Zéphirin Diabré, le chef de délégation du CFOP.

Pour Simon Compaoré, chef de la délégation de l’APMP «c’était aussi l’occasion pour nous, Majorité, de faire des observations sur les insuffisances constatées dans la gestion de la pandémie».

Il dit avoir eu des informations permettant à la classe politique d’apporter sa contribution dans la lutte.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir