Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

©présidence du Faso

POLITIQUE

Le personnel de la présidence du Faso a présenté le vendredi 27 décembre dans la soirée, ses vœux de nouvel An au président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré et à son épouse. Au cours de cette cérémonie, la Secrétaire générale de la présidence du Faso, Mme Désirée Marie Chantal Boni/Nignan a rappelé le contexte particulier de la lutte contre le terrorisme, qui endeuille la Nation, et réaffirmé l’engagement du personnel à se tenir aux côtés du président du Faso, afin qu’il conduise à terme son contrat avec le peuple burkinabè.

« Nous avons foi en vos capacités et en vos talents d’homme d’Etat à conduire le peuple vers le bien-être, le bien-vivre-ensemble », a dit la Secrétaire générale, avant de souhaiter que 2020 soit la belle éclaircie attendue par le Burkina Faso.

Jetant un rétrospectif sur l’année 2019, très éprouvante au regard de l’action des groupes armés terroristes, Roch Marc Christian Kaboré a salué la résilience du peuple Burkinabè, tout en l’invitant à ne pas céder à la tentation des forces du mal qui veulent semer le chaos dans le pays.

Pour le président du Faso, cette cérémonie constitue un temps fort de réflexion et d’introspection, pour continuer à bâtir un lendemain meilleur. « L’année 2020 est une année d’espoir. Je n’en citerai que deux : l’espoir de paix pour la Nation, l’espoir de consolidation de la cohésion sociale pour un Burkina Faso prospère», conclura le président du Faso.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir