Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a reçu en audience ce vendredi après-midi, une délégation du Congrès des États-Unis d’Amérique en tournée africaine. Il s’agit des membres de la sous-commission Afrique de la Commission Affaires étrangères de la Chambre des Représentants.

« Nous avons eu une rencontre très productive avec le président du Faso qui nous a fait le point de la situation sécuritaire au Burkina et dans la sous-région. Et une fois de retour aux États-Unis, nous prendrons les bonnes décisions et verrons comment étendre le soutien que nous octroyons au Burkina Faso, et intensifier les relations de coopération qui existent entre les États-Unis et le Burkina Faso, en matière de sécurité », a déclaré Karen Bass, la chef de délégation.

Elle a réaffirmé la solidarité de son pays avec le Burkina Faso en ces moments difficiles, et rappelé le soutien des États-Unis à l’Afrique.

« Je suis très heureuse pour les programmes mis en place, particulièrement le MCC qui soutient le développement de l’Afrique et tous les programmes initiés dans le domaine de la sécurité qui vont, au final, contribuer au développement du Burkina Faso et de tout le continent », a dit Karen Bass.

Selon la chef de la délégation, pour établir des relations de coopération avec l’Afrique et participer à la résolution de ses problèmes, il est important d’écouter les Africains. C’est dans cette logique que se situe sa visite au Burkina Faso, dernière étape d’une tournée africaine qui l’a conduite à Djibouti et au Niger.

Direction de la communication de la présidence du Faso

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir