Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

©présidence du Faso

POLITIQUE

Présents dans la capitale burkinabè pour la 3e Assemblée plénière de la Conférence épiscopale régionale d’Afrique de l’Ouest, une délégation d’archevêques du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, du Nigéria, de l’Angola, de la Guinée-Bissau, et le ministre du Pape François, le cardinal Turkson Pierre, préfet du dicastère pour la promotion du développement humain intégral, ont rendu une visite de courtoisie au président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, ce vendredi en fin de matinée.

Le porte-parole des prélats, le cardinal Turkson, a salué la disponibilité du président du Faso et son intérêt pour les questions de développement. Il a aussi indiqué que le président Kaboré a souhaité une visite du Pape François au Burkina Faso. « Le président a exprimé le désir que le Saint-Père vienne ici au Burkina Faso. Il m’a chargé de soutenir sa demande », a dit le cardinal Turkson Pierre.

Revenant sur la 3e Assemblée plénière de la Conférence épiscopale régionale d’Afrique de l’Ouest, qui se tient à Ouagadougou, et dont le président du Faso a assisté à la cérémonie d’ouverture, le cardinal a indiqué que  «l’église locale est en train de chercher les moyens modernes pour servir mieux les populations. Notre présence c’est pour promouvoir le développement humain intégral dans cette région. C’est l’objectif de cette réunion. Nous souhaitons à la fin, aider l’Eglise à rendre ce service à la population locale ». Le ministre du Pape, a par ailleurs rappelé que son dicastère gère la Fondation Jean-Paul II pour le Sahel, et dont le siège est à Ouagadougou.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir