Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Le successeur du défunt président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo, sera connu le vendredi 8 septembre 2017. C’est cette date qui a été choisie par la représentation nationale pour élire le nouveau président du parlement. Dans cette optique, le 1er vice-président, Me Bénéwendé Stanislas Sankara a procédé à l’ouverture, dans la matinée de ce jeudi 31 août 2017, de la troisième session extraordinaire de l’année 2017.

Mais bien avant cette date, le parlement a procédé ce jeudi au remplacement du siège laissé vacant suite au décès. Conformément à l’article 160 alinéa 2 du Code électoral, c’est Albert Bamogo, 2e suppléant dans la liste nationale du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) qui occupera le siège vacant. 

Présent à la plénière, son mandat a été validé par acclamation. A compter de cette date donc, il intègre l’Assemblée nationale et les 127 députés sont désormais au complet.

Cette étape passée, Me Bénéwendé Sankara a annoncé que l’élection du nouveau président se tiendra le vendredi 8 septembre à 10 heures en séance plénière. Avant de lever la séance, il a rappelé les dispositions portant élection du président de l’Assemblée nationale.

Selon l’article 15 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale, le président est élu au scrutin secret à la tribune. Il doit être élu à la majorité absolue au premier tour et à la majorité simple au deuxième tour. Aussi, il a indiqué que les déclarations de candidatures doivent être déposées au secrétariat de l’Assemblée nationale au moins une heure avant l’ouverture de la séance appelant l’élection du Président et affichées sans délai.

A l’issue de la plénière, le nouveau député Albert Bamogo, par ailleurs maire de l'arrondissement 9 de Ouagadougou, a refusé de se prononcer devant la presse. 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir