Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

ECONOMIE

Nous vous proposons la suite des écrits sur le livre blanc publié par le Bureau de l'Information du Conseil des Affaires d'Etat de la République populaire de Chine, intitulé « La position de la Chine sur les consultations économiques et commerciales sino-américaines » et qui donne la position politique de la Chine sur cette guerre, économique et commerciale sino-américaine.

Le président américain, Donald Trump est celui qui a porté la guerre économique entre la Chine et son pays  à la connaissance du public, écrit Forbes dans son article publié le 21 juin 2019. Les Etats-Unis ont répondu à la tactique de la Chine visant à éteindre l’hégémonie américaine au travers de ses plans stratégiques « Routes de la Soie ou Belt and Road Initiative » lancé en 2013, suivi du 2e plan « Made in China 2025 » lancé en mai 2015. Une raison démentie par le Chine. 

Le gouvernement chinois rejette l'idée selon laquelle les menaces d'une guerre commerciale et des hausses continues des droits de douane peuvent aider à résoudre les problèmes commerciaux et économiques, selon le livre blanc.

Les Etats-Unis et la Chine devraient faire progresser les consultations fondées sur la bonne foi et la crédibilité afin de régler les problèmes, de réduire les divergences, d'élargir les intérêts communs et de sauvegarder conjointement la stabilité et le développement économiques mondiaux, étant donné qu’ils pèsent lourds dans la balance économique mondiale. L’on se rappelle que lors des discussions en mai dernier, les deux parties se sont séparées  sans parvenir à un résultat. Les consultations devraient être fondées sur le respect mutuel, l'égalité et le bénéfice mutuel, indique le libre blanc. 

Le gouvernement chinois estime que la consultation économique et commerciale est un moyen efficace de résoudre les problèmes. Nul autre qu'un engagement de bonne volonté et  une parfaite compréhension de la position de l'autre peut contribuer au succès. Attachant une grande importance aux préoccupations des Etats-Unis, la Chine dit avoir  travaillé dur pour trouver des voies efficaces et trouver des moyens de régler les différends, selon le livre blanc.

11 séries de consultations de haut niveau menées entre les deux pays ont fait des progrès significatifs. Les résultats des consultations ont non seulement servi les intérêts de la Chine, mais aussi ceux des Etats-Unis, à la suite des efforts déployés par les deux parties pour avancer dans la même direction. La Chine a tenu parole lors des consultations. La Chine a souligné à maintes reprises que si un accord commercial est conclu, elle honorera ses engagements sincèrement et fidèlement, souligne le livre blanc.

 

                                                                                           

 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir