Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

Photo: AIB

SOCIETE

Des populations en colère, ont vandalisé vendredi, deux églises protestantes pour protester contre l’arrestation du Roi Gan et de sept de ses proches, sur lesquels pèsent des accusations de profanation de tombe et de violation de sépulture.

Le roi Gan et sept de ses proches ont été interpellés vendredi par les forces de l’ordre, après le déterrement, le 14 avril, de la dépouille d’une femme d’une soixantaine d’années dans la commune de Loropéni.

Selon le site d’information bafuji, la défunte a été enterrée suivant le rite protestant, parce qu’elle s’était convertie depuis une trentaine d’années.

Le Roi Gan aurait ordonné son déterrement parce que la disparue est une princesse de la cour royale et que sa dépouille devrait rejoindre le caveau familial, après des obsèques Gan, poursuit bafuji, dans un article en date du 14 avril.

Vendredi pour protester contre l’interpellation du Roi et de ses proches pour profanation de tombe et violation de sépulture, des populations ont vandalisé deux églises protestantes à Loropéni, a appris l’AIB.

Samedi matin, le Roi a obtenu une permission pour aller calmer les populations, en attendant le procès mardi, selon une source judiciaire contactée par l’AIB.

 

Agence d’information du Burkina