Aujourd'hui,
URGENT
Burkina : 1 034 609 personnes déplacées internes accueillies dans 257 communes (gouvernement). 
Burkina: au moins 25 terroristes neutralisés les 11 et 13 septembre 2020 dans le Soum et le Loroum (Etat-major des armées).
Burkina: 65 partis politiques soutiennent la candidature du président Roch Kaboré, selon le MPP, parti au pouvoir. 
Elections 2020: la date limite de dépôt le 22 septembre pour les législatives et le 2 octobre pour la présidentielle au Burkina.
Burkina: Ouaga enregistre 541 266 candidatures, soit 41,95% du nombre total pour les concours directs de la Fonction publique/2020.
Burkina: 1 290 142 candidatures enregistrées pour 4 721 postes à pourvoir pour les concours directs de la Fonction publique /2020.
Présidentielle/2020: des jeunes collectent 8 millions de Fcfa pour payer la caution du candidat Roch Marc Christian Kaboré.  
Burkina: l’ancien premier ministre Yacouba Isaac Zida sera investi comme candidat à la présidentielle le 25 septembre.
Burkina: le dialogue avec les groupes armés, une «nécessité humanitaire», selon le CICR.
Justice: le juge des référés ordonne l’interdiction immédiate de l’utilisation de l’identité et du logo du CDP par Mahamadi Kouanda. 

SOCIETE

Le bilan de personnes touchées par le Covid-19 au Burkina Faso s’élève désormais à 114 cas confirmés. A la date de ce mardi 24 mars 2020, le pays compte 5 patients guéris et 4 décès. A ce jour, 68 pays sont touchés par ce virus dont 42 pays africains.


15 nouveaux cas de Covid-19 enregistrés le 23 mars 2020. Ce qui porte à 114 le nombre de cas positifs dont 7 patients guéris et 4 décès selon le Pr Marial Ouéadraogo, Coordonnateur national de la réponse à l'épidémie de Coronavirus, lors du point de presse quotidien de ce mardi 24 mars 2020. Sur les 114 cas positifs, il y a  à 96  Ouagadougou, 6 à Bobo-Dioulasso, 6 à Boromo, 2 à Dédougou, 2 à Houndé, 1 à Banfora et 1 à Manga, soit dont 73 hommes et 41 femmes.

Selon le professeur Ouédraogo, la satisfecit vient du fait qu'il y a deux nouvelles guérisons. Au total, ce sont 183 tests qui ont été réalisés pour les 114 cas déclarés positifs. Selon le Pr Ouédraogo, le test n'est recommandé que devant des personnes ayant été en contact de cas confirmés où de personnes venant de zones où il y a l'épidémie et qui présente des signes. "Parce que le malade est en incubation pendant 14 jours", précise le Pr Ouédraogo.

Présent à ce point de presse désormais quotidien, Rémis Fulgance Dandjinou, ministre de la Communication et des Relations avec le parlement, Porte-parole du gouvernement, indique que les mesures prises par le gouvernement pourront être évolutives. "S'il faut mettre Ouagadougou et Bobo-Dioulasso en quarantaine, on le fera", affirme Rémi Fulgance Dandjinou. Sur la reprise des cours dans les établissements scolaires et universitaires, Rémi Fulgance Djandjinou indique que "si on se rend compte qu'à la date fixée pour la reprise des cours, renvoyer nos enfants à l'école pourrait être une source de danger pour eux et nos populations, la rentrée du 1er avril sera prolongée. Aujourd'hui, nous ne sommes plus à la demi-mesure."

Sur les voyages interurbains, le ministre fait remarquer que l'arrêté est clair : "Instruction a été donnée au ministre de la Défense et de celui de la sécurité de veiller à l'application des textes. Tous les voyageurs seront contrôlés. Plus on aura des personnes contaminées, plus on aura des cas de détresse et plus on aura des cas graves."