Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 
Sahel: le Gouverneur la région interdit le transport public et mixte en provenance et à destination des pays frontaliers. 
Sahel: l'armée française annonce avoir tué Bamoussa Diarra, le chef militaire d'Al Qaïda au Mali. 

SOCIETE

Les trois Chinois arrivés hier à l'aéroport de Ouagadougou et placés en observation ont tous été testés négatifs au Covid-19, selon un communiqué du gouvernement burkinabè. Par conséquent, tous les autres passagers, au nombre de 56, qui avaient eux-aussi.été confinés par précaution dans un hôtel hors de Ouaga pourront sortir pour vaquer à leurs occupations. 

Les prélèvements effectués sur les trois passagers chinois présumés atteints du Covid-19 sont négatifs, selon un communiqué du porte-parole du gouvernement burkinabè publié ce 17 mars 2020. Les trois hommes, arrivés à l’aéroport de Ouagadougou dans la soirée du 16 mars, avaient été placés en observation à l’hôpital de Tengandogo.

Selon le communiqué, les 56 autres passagers de l’avion, placés eux-aussi en observation dans un hôtel hors de Ouagadougou par précaution, sont désormais libérés. 

Lors d’une interview accordée à la télévision nationale, la ministre de la Santé, Pr Claudine Lougué, expliquait que les trois hommes avaient été confinés parce que le gouvernement burkinabè a été alerté de la présence de cas suspects dans l’avion qu’ils avaient emprunté. Les 56 autres passagers avaient eux-aussi été placés en observation. 

Mais dans un communiqué, le porte-parole de l’ambassade de Chine au Burkina Faso assurait que tous les 3 ressortissants chinois ne souffraient d’aucun malaise et ne portaient pas de signe d’infection.

Et bien que ne présentant aucun symptôme du Covid-19, ils ont accepté de se plier aux mesures sanitaires et de coopérer avec les autorités de la santé du Burkina Faso, disait l’ambassade de Chine.