Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

Photo: DGPN

SOCIETE

Pour leur bravoure lors de la double attaque terroriste qui a visé l’ambassade de France au Burkina Faso et l’Etat-major général des armées le 2 mars 2018, une quarantaine de personnes, dont quatre policiers burkinabè, ont été décorés par la France le 11 mars 2020 à Ouagadougou, à l’occasion de la journée nationale d'hommage aux victimes du terrorisme. 

Ces policiers ont montré leur bravoure en sécurisant «avec détermination le personnel de l’Institut Français et défendu les installations», des locaux de cet institut situé à un jet de pierres de l’Etat-major général des armées du Burkina Faso.

C’est donc en signe de reconnaissance à ces braves policiers que la France, à travers son ambassadeur au Burkina Faso, a décerné à chacun de ces quatre policiers, la médaille d’honneur des Affaires étrangères (Argent).

Désormais, les sergents de police Nouffou Bagnian, Mohamadi Ouangrawa, Désiré Barro et Salif Karambiri, ont désormais la qualité de citoyens d’honneur de la république Française.

Lors de cette cérémonie d’hommage, le maréchal de logis Razakou Diabri a été décoré, à titre posthume, de la médaille d'honneur des Affaires étrangères (échelon Or). Ce gendarme, il faut le rappeler, a trouvé la mort, le jour de l'attaque, alors qu'il était en poste à l'ambassade.

Ces policiers ont reçu ce 17 mars 2020, les félicitations de la hiérarchie policière qui a profité les encourager et leur souhaiter une bonne carrière dans la police nationale.