Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 
Sahel: le Gouverneur la région interdit le transport public et mixte en provenance et à destination des pays frontaliers. 
Sahel: l'armée française annonce avoir tué Bamoussa Diarra, le chef militaire d'Al Qaïda au Mali. 

SOCIETE

Les passagers d’un avion ayant atterri à Ouagadougou ce lundi 16 mars 2020 ont tous été conduits hors de la ville pour y éventuellement être placés en quarantaine. Selon la ministre de la Santé, Claudine Lougué, qui était interrogée au JT de 20h de la RTB, un des passagers était soupçonné d’être atteint du Coronavirus.  

«C’est vers 14 h, en tout cas avant l’atterrissage, que nous avons reçu l'information de nos services de surveillance. Nous avons appris par dénonciation qu’il y a un passager chinois affecté par le Covid-19 dans l’avion», a dit Pr Claudine Lougué, interrogée par la journaliste Nathalie Kaoré, alors qu'elle était à l'aéroport de la capitale.  

Les premiers responsables de l’aéroport ont donc été prévenus. Des membres du gouvernement, la représentante de l’OMS au Burkina et des membres de l’ambassade de Chine au Burkina Faso se sont se sont aussitôt déplacés avec des techniciens pour gérer la situation.

Il y avait au total 59 passagers dont trois Chinois à bord. «L'équipe sanitaire est en train de les prendre en charge en concertation avec l'ambassade de Chine au Burkina Faso», selon  Pr Lougué..  

«Dans un premier temps, il a été dit que le présumé malade est descendu à Niamey où l’avion a fait escale. Mais après concertations avec mon homologue de la Santé du Niger, il s’est avéré que l’homme était toujours dans l’avion. Les passagers qui ne sont pas infectés -on suppose qu'ils ne le sont pas-, les 56 autres passagers donc, dont des experts de l'OMS, sont en train d'être conduits dans un hôtel hors de la ville de Ouagadougou qui a accepté de les recevoir», révèle la ministre.

Ils seront gardés en observation, le temps d'avoir les résultats des tests pratiqués sur le présumé malade. «Tout est sous contrôle, rassure Mme Lougué. Nous allons les garder en observation. Si le passager soupçonné est négatif, nous allons les libérer, mais s'il est testé positif, nous allons les mettre en quarantaine sous 14 jours»

A signaler le que le nombre de cas avérés de coronavirus au Burkina Faso est passé de 15 dimanche à 20 ce lundi.