Aujourd'hui,
URGENT
Cyclisme: le Burkinabè 🇧🇫Paul Daumont nominé pour le prix du meilleur cycliste africain de l'année.
États-Unis : Donald Trump autorise le processus de transition vers une administration Biden.  
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 

SOCIETE

Quarante-trois personnes ont été tuées dimanche 8 mars 2020 par des individus armés non identifiés, selon ce communiqué du gouvernement. 

«Le dimanche 08 mars 2020, des attaques ont été perpétrées dans les villages de Dinguila et Barga situés dans la commune de Barga, Province du Yatenga, Région du Nord par des individus armés non identifiés. Le bilan provisoire fait état de quarante-trois (43) victimes. Les blessés au nombre de six (06) ont été référés au Centre hospitalier régional de Ouahigouya où ils sont pris en charge. Les Forces de Défense et de Sécurité ont été immédiatement déployées sur les lieux pour sécuriser les villages attaqués. 

Le Gouvernement a dépêché les ministres d’Etat chargés de la Défense nationale et de l’Administration territoriale sur les lieux pour apporter le réconfort du gouvernement aux populations meurtries et faire le point de la situation. Le Procureur du Faso près le Tribunal de Grande instance de Ouahigouya a par ailleurs été saisi pour toutes fins utiles.

Le Gouvernement condamne avec la plus grande fermeté cette attaque odieuse, présente ses condoléances aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés. Le Gouvernement rassure la population de la commune de Barga que tout est mis en œuvre pour ramener le calme et la sérénité dans les villages touchés.»