Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 
Sahel: le Gouverneur la région interdit le transport public et mixte en provenance et à destination des pays frontaliers. 
Sahel: l'armée française annonce avoir tué Bamoussa Diarra, le chef militaire d'Al Qaïda au Mali. 

SOCIETE

Le 27 janvier 2020, lors d’une conversation téléphonique avec le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian, le conseiller d'État et ministre des Affaires Etrangères de la Chine Wang Yi s’est exprimé, au nom du gouvernement chinois, sur la lutte contre l’épidémie de coronavirus.

«Le gouvernement chinois a fait de la prévention et du contrôle conjoints de l’épidémie une priorité absolue des autorités à tous les niveaux. Le président Xi Jinping a donné des instructions importantes à plusieurs reprises. Sous la forte direction du Parti communiste chinois et du gouvernement chinois, le système de prévention et de contrôle à l’échelle nationale est en train de prendre forme de manière scientifique et ordonnée. De façon générale, l'épidémie est évitable, contrôlable et guérissable. La Chine a adopté une série de mesures décisives afin d'empêcher la propagation de l'épidémie et permettre un retour rapide des choses à la normale. Le gouvernement et le peuple chinois sont tous unis, et nous avons la confiance, la capacité et les ressources nécessaires pour gagner cette bataille dans les meilleurs délais.

Cette épidémie nous rappelle une fois de plus qu'à l'ère de la mondialisation, le destin de chaque pays est étroitement lié à celui des autres et que nous partageons tous bonheur et malheur. Le renforcement de la coopération internationale en matière de santé publique devrait être l'un des sujets importants de la gouvernance mondiale. Que ce soit pendant la lutte contre l'épidémie de SRAS et de cette nouvelle épidémie de pneumonie en Chine, ou encore pour combattre les maladies épidémiques comme Ebola en Afrique et le syndrome respiratoire du Moyen-Orient, la Chine a chaque fois rempli ses devoirs internationaux en tant que pays responsable, en coopérant avec la communauté internationale toujours dans un esprit d'ouverture, de transparence, scientifique et de collaboration. La Chine est disposée à travailler avec tous les autres pays afin de protéger la vie et la santé des peuples chinois et des peuples de chaque pays.

Nous accordons toujours la priorité à la vie et à la santé physique de tous les chinois et des citoyens étrangers à Wuhan dans la province du Hubei, et nous continuerons à prendre des mesures efficaces pour résoudre à temps leurs préoccupations légitimes.»