Aujourd'hui,
URGENT
Mauritanie: au moins 62 migrants sont morts dans le naufrage de leur embarcation au large de la Mauritanie
Burkina: le budget de l’Etat gestion 2020 se chiffre en recette à 2 233,316 milliards FCFA et en dépenses à 2 518,456 milliards FCFA 
5e RGPH: la ministre en charge de la famille, Laurence Ilboudo plaide pour un recensement exhaustif des personnes en situation de  handicap
Burkina: les pétards pour divertissement toujours interdits (ministère du Commerce)
Environnement: 2019 achève la décennie la plus chaude jamais enregistrée, selon l’ONU (RFI)
Gabon: arrestation de Brice Laccruche, ex-chef de cabinet du président Bongo
Burkina: une vingtaine de terroristes abattus  à Toéni (Boucle du Mouhoun) et Bahn (Nord)
Football: l'attaquant burkinabè, Jonathan Pitroipa met fin à sa carrière internationale après 13 années
Burkina: «75 % des sources d’infections du VIH chez les couples, viennent des prostitués» (Etude)
Football: l'Argentin Lionel Messi remporte son 6e ballon d'or, un record

le ministre de l'Education nationale procédant à l'ouverture de l'enveloppe des épreuves

SOCIETE

C’est parti pour la session 2019 du Certificat d’études primaires (CEP). 419 260 candidats sont inscrits pour cette session soit un taux d’accroissement de plus de 7% cette année. 

Le ministre en charge de l’Education nationale, M. Stanislas Ouaro a procédé ce mardi 11 juin 2019 au lancement officiel du CEP dans la commune rurale de Koubri (Région du Centre). Pour la première épreuve de la rédaction, les élèves devaient faire le récit d’une promenade qu’ils ont fait. 

Cette année, l’effectif connait une baisse avec près d’un millier de candidats dans certaines  zones touchées par l’insécurité qui ne composeront pas en même temps que leurs camarades. Mais un examen spécial sera organisé pour eux. « Nous avons malheureusement  au regard du contexte sécuritaire été obligés  hier soir d’annulé l’examen du CEP à Gasséliki. Après l’attaque d’Arbinda, les populations se sont dispersées et il n’était pas possible de réunir les enfants. Ils sont au nombre de 68. Très bientôt on pourra dire quels sont les élèves pour lesquels nous prononcerons une année blanche et quels sont les élèves qui auront une session spéciale d’examen » a laissé entendre M. Stanislas Ouaro.

Le taux de succès à la session de 2018 était d’environ 65%. Rendez-vous est pris le 20 juin prochain pour les premiers résultats.

                                                                                       

 

Sondage

Pour lutter contre le terrorisme, le maire de Ouagadougou propose à chaque Burkinabè de céder un mois de revenus à titre d’effort de guerre. Selon vous, cette proposition est:

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé