Aujourd'hui,
URGENT
France: explosion dans une rue piétonne à Lyon, six blessés, la piste du colis piégé privilégiée (parquet)
Chine-Burkina: «L’exportation des produits burkinabè vers  le marché chinois a augmenté de 300%» 
Royaume-Uni: la Première ministre Theresa May a annoncé ce vendredi 24 mai qu'elle quitterait ses fonctions le 7 juin prochain
Burkina: la société civile demande aux communes minières de suspendre toute collaboration avec les sociétés minières
Burkina: une performance globale de 63,3% enregistrée par les structures du Premier ministère en 2018
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires

Image d'illustration/©présidence du Faso

SOCIETE

Les Forces armées nationales conduisent depuis quelques jours une opération dénommées "Otapuanu" dans les régions du Centre-est et de l'Est du pays dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. Dans l'optique de mener à bien cette opération, le Chef d'Etat major général des armées via le communiqué ci-dessous a invité les populations des zones concernées au "respect des consignes de sécurité" et surtout au respect du couvre-feu instauré dans la région de l'Est.

"Dans le cadre de la sécurisation du territoire national, les Forces armées Nationales conduisent une opération dénommée « Otapuanu » dans les régions du Centre-Est et de l’Est du Burkina Faso.

Le Chef d’Etat-Major Général des Armées saisit cette opportunité pour témoigner la gratitude et la reconnaissance des Forces Armées Nationales à l’endroit du peuple burkinabè pour son soutien.

Il invite les populations des régions du Centre-Est et de l’Est au respect des consignes de sécurité prescrites, en particulier le couvre-feu et à redoubler de vigilance afin de faciliter l’action des Forces engagées."

Le Directeur de la Communication et des relations publiques des Armées

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé