Aujourd'hui,
URGENT
Côte d'Ivoire: Guillaume Soro lance un «comité politique» après sa démission de l'Assemblée nationale
Etats-Unis: Donald Trump décrète l'«urgence nationale» pour construire son mur
Burkina: environ 55 milliards de FCFA à mobiliser pour la mise en oeuvre du plan d’urgence 2019
Djibo: 2 militaires tués et 6 autres blessés dans l’explosion d’un corps piégé
Burkina: l'Assemblée nationale va financer la construction du siège du CFOP (Alassane Bala Sakandé)
Aéronautique: Airbus annonce la fin de la production de son géant des airs, l'A380
Football: Salitas FC et l'Etoile sportive du Sahel font un nul (0-0) à l'issue de la 2e journée de la Coupe de la Confédération 
Kenya: un léopard noir d'Afrique a été pris en photo, une première depuis un siècle
Burkina: le Premier ministre Christophe Dabiré va présenter sa déclaration de politique générale le lundi 18 février devant les députés
CAN U20: le Sénégal vainqueur de l'Afrique du sud (1 à 0) jouera la finale contre le Mali qui a éliminé le Nigéria

SOCIETE

Selon un communiqué de l'Etat-major général des armées du Burkina Faso rendu public ce lundi 4 février 2019, l'attaque du village de Kain, à environ  80 kilomètres de Ouahigouya, du chef lieu de la région du nord a entraîné une riposte de l'armée. Bilan, 146 morts parmis les terroristes. 

«Dans la nuit du dimanche 03 au lundi 04 février 2019, une attaque terroriste à KAIN (province du Yatenga, Région du Nord) a fait quatorze (14) victimes civiles au sein de la population. 

En réaction à cette attaque, les Forces de défense et de sécurité (FDS) nationales ont immédiatement engagé des opérations dans les départements de Kain (province du Yatenga, Région du Nord), de Banh (province du Loroum, Région du Nord) et de Bomboro (province de la Kossi, Région de la Boucle du Mouhoun).

Cette riposte des Forces de défense et de sécurité s’est traduite par une opération terrestre et aérienne qui a permis de neutraliser cent quarante-six (146) terroristes dans les trois (03) départements.

Le bilan pour les Forces de défense et de sécurité fait état de blessés légers et aucune perte en vie humaine n’est à déplorer.

Les opérations de sécurisation des dits départements se poursuivent.

Le Chef d’Etat-major Général des Armées tient à rassurer les populations sur la détermination des Forces de défense et de sécurité à sécuriser le territoire national et à assurer la protection des personnes et des biens. 

Il invite les populations à collaborer avec les FDS afin d’assurer un retour définitif de la sécurité sur l’ensemble du territoire national. 

Ouagadougou, le 04 février 2019»

 

FESPACO 2019

Sondage

Roch Kaboré a nommé un nouveau Premier ministre à un moment où le dialogue social, la relance économique et les défis sécuritaires s'imposent comme challenges. Christophe Dabiré sera-t-il l’homme de la situation?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé