Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation


La Coalition des associations de défense pour le droit au logement (CADDL/section Bogodogo) organise une marche-meeting en direction du Premier ministère ce jeudi 16 mai 2019 à Ouagadougou. L’annonce a été faite par les organisateurs ce 14 mai lors d’une conférence de presse au cours de laquelle, ils ont invités le gouvernement à prendre ses responsabilités au risque de voir la situation se dégénérée.

Du 14 au 20 mai 2019 se tient à Ouagadougou la 3e  Assemblée générale plénière de la Conférence épiscopale régionale d’Afrique de l’Ouest (Recowa-Cerao). Évêques, archevêques et cardinaux des 16 pays de l’Afrique de l’Ouest, anglophones, francophones et lusophone ont décidé de rallier le Burkina Faso pour échanger et trouver des solutions aux défis communs auxquels ils font face. La cérémonie officielle d’ouverture a eu lieu ce mardi 14 mai à Ouagadougou sous la présidence du chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré. 

Le ministre d'Etat, ministre de l’Administration territoriale de la Décentralisation et de la Cohésion sociale, Siméon Sawadogo a conduit une délégation gouvernementale le lundi 13 mai 2019 à Dablo. La délégation était composée du ministre de l'Energie, Béchir Ismaël Ouédraogo, du gouverneur de la région du Centre-Nord, Nandy Somé/Diallo ainsi que des députés de la région du Centre-Nord et des autorités locales.

Ceci est une déclaration de la Commission nationale des droits humains (CNDH) sur l’attaque de l’église paroissiale de Dablo qui a fait six morts dont le vicaire qui célébrait la messe dominicale. Elle invite donc le gouvernement « à rechercher les auteurs de ces différents actes et à les punir à la hauteur de leur forfait ».

Réunis ce lundi 13 mai 2019 en Assemblée générale extraordinaire, les avocats burkinabè ont décidé de reconduire une nouvelle fois leur grève. Cette fois ci elle est de deux semaines allant du mardi 14 au lundi 27 mai 2019.

Un homme est mort par balles alors qu’il tentait de se soustraire à un contrôle dans la nuit de dimanche à Ouagadougou. La police, dans un communiqué, donne des explications sur ce qui se serait passé. 

Le Syndicat national du personnel des droits humains (SYNAPDH) a organisé ce lundi 13 mai 2019 à la bourse du travail de Ouagadougou, une conférence de presse, pour évoquer la situation qui prévaut au ministère des Droits humains et de la Promotion civique (MDHPC).

Image d'illustration

La météo burkinabè a prévu vendredi 10 mai dernier une saison pluvieuse précoce dans certaines localités du pays. Selon cette dépêche de l’Agence d’Information du Burkina (AIB), les experts météo ont  appelé les producteurs à prendre des précautions pour faire face à des poches de sécheresse.

Un prêtre et cinq fidèles qui assistaient à la messe  ont été tués ce dimanche 12 mai 2019, à Dablo dans la province du Sanmentenga, rapporte l’Agence d’informations du Burkina (AIB). Les assaillants ont aussi incendié l’édifice religieux et des débits de boisson.

La 22e  nuit des Galian s’est tenue ce samedi 11 mai 2019 dans la salle des banquets de Ouaga 2000 .Cette année, Hugues Richard Sama de l'observateur Paalga, s'est hissé au sommet des 168 candidats. Il a reçu une villa d'une valeur de plus de 20 millions de FCFA, un billet d'avion, une moto et la somme de 3 millions de en plus des gadgets.

C'est environ une centaine de personnes qui ont pris d'assaut la Place de la nation ce samedi 11 mai 2019 pour exiger l'application des textes encadrant la circulation des véhicules poids lourds dans la capitale burkinabè. Initié par le conseiller municipal, Yiyé Constant Bazié, ces personnes espèrent par ce sit-in exiger du conseil municipal de Ouagadougou et des autorités l'application des textes en la matière.

Image d'illustration

Selon  un communiqué du ministère burkinabè en charge de la Défense nationale, l’opération militaire qui a permis la libération des quatre otages (Deux français, une Sud-coréenne et une Américaine) a été menée conjointement dans la nuit du 9 au 10 mai par « les forces spéciales françaises en collaboration avec les services américains et les forces de défense du Burkina Faso ».

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé