Aujourd'hui,
URGENT
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 

Le Haut-commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a accusé les forces de défense de sécurité du Burkina Faso d’avoir commis des violences contre les réfugiés maliens du camp de Mentao, dans la province du Soum. Dans le communiqué qui suit, le gouvernement burkinabè explique les circonstances des incidents. 

Description de l'entreprise

CANAL+ INTERNATIONAL est la filiale du groupe CANAL+ (groupe VIVENDI) en charge de l'international et de l'Outremer français.

La mort début mai 2020 de l’enseignant Issouf Diallo en détention dans une brigade de gendarmerie de Ouagadougou provoque un branle-bas de combat au niveau du Collectif contre l'impunité et la stigmatisation des communautés (CISC), qui réclame que la lumière soit faite sur ce drame. 

Le coordonnateur national par intérim de la réponse à l'épidémie de coronavirus, Dr Brice Bicaba, assisté du ministre de la Communication et des relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Rémis Fulgance Dandjinou, ont animé le point de presse du gouvernement pour faire le point du Covid-19, ce vendredi 1er mai 2020 à Ouagadougou.

De gauche à droite le représentant de la Coopération Suisse au Burkina, le représentant du ministre de la santé et le représentant de la Fondation Antenna au Burkina. (Photo: M.A)

Le ministère burkinabè de la Santé a reçu le 30 avril 2020 en son sein, des kits Wata™,, des mains de la Coopération Suisse et de l’association burkinabè Baobab-Antenna pour la production d’eau de Javel dans les centres  de santé. 

La cérémonie de signature du contrat de la subvention octroyée par l'Union européenne pour la prévention et la riposte d’urgence à l’épidémie du Covid-19 dans les 45 provinces du Burkina Faso s'est déroulée le mardi 28 avril 2020 au siège de la Croix-Rouge burkinabè à Ouagadougou. C'était en présence du Représentant du Ministère de la Santé, de l'Ambassadeur Wolfram VETTER, Chef de Délégation de l’Union européenne au Burkina Faso, de M. Dénis BAKYONO, Président de la Croix-Rouge Burkinabè et M. Laurent SAUGY, Chef de la Délégation du Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

 

A la date du 26 avril 2020, la situation de la maladie à Coronavirus au Burkina Faso se présente comme suit :

Burkina: les élèves retrouvent le chemin des classes à partir du 11 mai 2020. 

Le jeudi 23 avril 2020, Koudougou a reçu  un lot de matériels médicaux composé de masques de protections et de combinaisons, venant de Jiaozhou, sa ville jumelée en Chine. 

Le vendredi 24 avril 2020, S.E.M. LI Jian, Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso a remis un lot de matériels au Ministère de la femme, de la solidarité nationale et de l’action humanitaire. C’est un don composé de 50 000 masques de protection offerts par Zhengzhou, ville jumelée chinoise de Ouagadougou et destiné aux déplacés internes. 

Dans ce communiqué de presse, la commune de Falagountou présente son plan de riposte concernant l’ensemble des couches et les services déconcentrés de l’Etat intervenant dans la commune.

Deux réseaux de présumés délinquants ont été démantelés par la la Brigade de recherches du commissariat central de police de la ville de Ouagadougou en collaboration avec la Brigade anti-criminalité (BAC) de la police nationale. Ces malfaiteurs étaient spécialisés dans les vols à mains armées.