Aujourd'hui,
URGENT
Burkina:  18 Burkinabè meurent dans un accident à l'entrée de Bouaké en Côte d'Ivoire (conseil des ministres).       
Mali: plus de 100 djihadistes libérés en vue d’un échange pour obtenir la libération de Soumaïla Cissé et Sophie Pétronin (AFP).
Togo: la BOAD injecte 20 milliards FCFA dans le projet cimentier du magnat Burkinabè Inoussa Kanazoé.
Présidentielle/2020: la jeunesse de l’Union pour le progrès et le changement collecte 26 millions de FCFA pour la caution de Zéphirin Diabré.
Sécurité: le Soudan détruit 300.000 armes à feu illégales dans le cadre du projet national de collecte d'armes
Santé: le Bénin lance la construction d'un Centre hospitalier et universitaire de référence dans la sous-région ouest-africaine.  
Présidentielle/2020 : le dossier du candidat Roch Marc Christian Kaboré déposé par Simon Compaoré, président du MPP, parti au pouvoir. 
Burkina: Mahamadi Kouanda démissionne du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir).
Burkina: le Premier ministre appelle à la mise en place d’un «système de commande publique efficient».
Burkina: Incarcéré à Ouaga,Jean Claude Bouda, ex ministre de la Défense obtient une «permission» d’un mois pour des soins (LeFaso.net). 

De janvier à avril 2020, les statistiques de la police du Burkina Faso recensent 3 846 cas d’accidents dont 53 décès, selon une information publiée ce 20 mai 2020 par la police nationale.

La gendarmerie nationale du Burkina Faso annonce dans un communiqué, avoir éliminé 47 présumés terroristes et détruit deux bases lors d’une opération menée par son Groupe d’action rapide de sécurité et d’intervention (Garsi) le mardi 19 mai 2020 dans la province de la Kossi. Deux gendarmes, deux MDL selon les informations parvenues à Fasozine ont perdu la vie. Trois autres, dont un adjudant et deux MDL ont été blessés.  

Photo d'archives

Une douzaine de personnes a trouvé la mort dans leur cellule dans la nuit du 11 au 12 mai alors qu’elles étaient en détention à la gendarmerie de Tanwalbougou, dans la région de l’Est du Burkina Faso. Le procureur a annoncé l’ouverture d’une enquête. Lors d’une conférence de presse donnée à Ouagadougou le 18 mai 2020, le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) est revenue sur les circonstances dans lesquelles ces douze personnes ont trouvé la mort, battant en brèche les premières tentatives d’explication des autorités. Nous vous proposons un extrait de la déclaration liminaire.  

Des hommes armés ont incendié dans la nuit de dimanche à lundi, à Botou (Tapoa), le poste forestier, le commissariat, la douane et la mairie, a appris l'AIB.

Le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale a convié, jeudi 14 mai 2020 à Ouagadougou, la presse pour la visite des sites de l’opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des agents publics de l’Etat. L’opération à mi-parcours révèle des incohérences sur certains diplômes.

Une douzaine de personnes a trouvé la mort dans leur cellule dans la nuit du 11 au 12 mai alors qu’elles étaient en détention à la gendarmerie de Tanwalbougou, dans la région de l’Est du Burkina Faso. Le procureur a annoncé l’ouverture d’une enquête. Mais d’ores et déjà, le  Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) émet, dans la déclaration qui suit, des doutes sur les circonstances dans lesquelles ces douze personnes ont trouvé la mort.

Une dizaine de personnes a trouvé la mort dans leur cellule dans la nuit du 11 au 12 mai alors qu’elles étaient en détention à la gendarmerie de Tanwalbougou, dans la région de l’Est du Burkina Faso. Le procureur annonce l’ouverture d’une enquête.

Le comité de suivi des réalisations du Fonds minier de développement local de Falagountou a tenu sa première session de l’année 2020 ce 12 Mai 2020  à Dori. Il était question pour la dizaine de membres de ce comité présidé par le Haut-commissaire de la province du Séno, de faire le bilan des réalisations de  2019 et examiner la programmation de l’année 2020.

Huit mois après le décès  du son 31è roi, sa Majesté Kupiendéli, le Gulmu a un nouveau roi, Il été désigné hier soir par les gardiens de tradition.

Le Coordonnateur par intérim de la cellule de riposte au Covid-19, Dr Brice Bicaba et le ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l'Innovation, Pr Alkassoum Maïga, ont animé la conférence de presse du gouvernement de ce vendredi 8 mai 2020 sur la pandémie de Covid-19 au Burkina Faso.

La société DIACFA a remis ce mercredi 6 mai 2020 un important lot de matériel au Centre hospitalier universitaire de Tengandogo. Ce don permet à cet hôpital en première ligne dans la lutte contre le Covid-19  de renforcer ses capacités de prise en charge des malades. 

A la date du 04 mai 2020, la situation de la COVID-19 au Burkina Faso se présente comme suit :