Aujourd'hui,
URGENT
Kossovo: le Premier ministre, accusé de crimes de guerre, démissionne de nouveau
CAN 2019: l’Algérie championne d’Afrique pour la 2e fois après 1990 en battant le Sénégal 1  but à 0
Erythrée: l’ancien patriarche de l’Eglise orthodoxe excommunié
Burkina: «Plus de 105 000 ha de forêts perdues annuellement» selon le ministère de l'environnement
Santé: l'OMS déclare Ebola une «urgence» sanitaire mondiale
CAN 2019: le Nigéria bat la Tunisie (1-0) et s’adjuge le bronze
Cédéao: décès de Marcel Alain de Souza, ancien président de la Commission (8 avril 2016 au 28 février 2018)  à Paris en France
Europe: Ursula von der Leyen élue de peu à la tête de la Commission européenne (RFI)
Musique: décès de Johnny Clegg, le "Zoulou Blanc" à l'âge de 66 ans
Burkina: 2136  policiers pour servir « patriotiquement » la Nation

Le maréchal des logis chef Zanré Mahamoudou et le maréchal des logis Issaka Tapsoba ont trouvé la mort, le 24 juin 2019 vers 12 heures, dans une embuscade tendue par des individus armés non identifiés entre les localités de Gorgadji et Arbinda ont été inhumé le 27 juin 2019 en fin d’après-midi à Dori.

©MCRP

Le ministère de la Communication et des relations avec le Parlement organise un atelier de validation de la charte de la presse en ligne suivi de la formation des acteurs, du 26 au 29 juin 2019 à Koudougou, dans la région du Centre-Ouest. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée  jeudi 27 juin 2019 à Excellence hôtel.

La commémoration de la 32e journée internationale contre l'abus et le trafic de drogues au Burkina Faso se déroulera du 26 juin  au 31 juillet 2019 à Ouagadougou, région du centre  et à Pô, région du Centre-sud. A cet effet, le ministre de la sécurité Ousseni Compaoré a animé une conférence de presse au nom du Comité national de lutte contre la drogue .L'objectif  était  d’informer l'opinion publique nationale et internationale sur les actions menées en matière de lutte contre la drogue au Burkina Faso. 

A partir du 1er juillet 2019, les emballages des cigarettes vendues au Burkina Faso vont changer. Ils doivent désormais portés des images «choquantes» dans le but d’avertir les usagers sur les conséquences de la consommation de tabac. 

Le parquet près le Tribunal de grande instance de Ouagadougou (TGI)  via ce communiqué de presse apporte des éclaircissements sur ce qui convient d’appeler l’affaire Rama la Slameuse. Outre cette affaire, le parquet fait également le point sur les dossiers pendants devant la juridiction.

Ceci est un communiqué de presse de la Fédération internationale des journalistes (FIJ) sur la récente révision du Code pénal dont des articles encadrent « strictement » la diffusion des informations liées aux attaques terroristes. Elle invite les autorités burkinabè à abandonner ladite loi qui constitue une violation des libertés d’expression.

©Rako Badini

Selon cette dépêche de l’Agence d’Information du Burkina, des médecins ont exprimé  leur ras-le-bol ce lundi 24 juin dans la matinée, au ministère de la Santé. Ils ont octroyé  un ‘’carton jaune’’ aux autorités sanitaires qui tardent selon eux,  à donner une réponse satisfaisante à leur plateforme revendicative déposée depuis le 30 avril dernier. 

Ce communiqué du ministre en charge de la Défense est relatif à une attaque terroriste qui s'est déroulée le 22 juin dans deux villages de la commune de Barsalogho, causant la mort de 15 personnes. 

Image d'illustration

Le  forum sur la sécurité et la lutte contre le terrorisme dans  la zone G 5 Sahel, organisé par le Groupement des éditeurs  de presse publique de l'Afrique de l'ouest (Geppao),  débuté le 20  juin 2019, a refermé ses portes ce 21 juin à Ouagadougou. Le ministre de la communication et des relations avec le parlement, Remis Fulgance Dandjinou, représentant le président du Faso, a présidé la cérémonie de clôture. 

172 jours soit 5 mois et 21 jours après les massacres de Yirgou qui se sont étendus sur 20 villages des provinces du Sanmatenga et du Soum, la justice se fait toujours attendre selon le mouvement Femmes débouts qui a battu le macadam ce samedi 22 juin 2019 devant le palais de justice de Ouagadougou.

Image d'illustration

Ceci est communiqué de presse du Réseau national de lutte anti-corruption  (Ren-lac) sur un présumé détournement de bourses scolaires au niveau du post-primaire. Le réseau invite par conséquent,  invite les parents d’élèves, les enseignants et les travailleurs de l’éducation qui ont connaissance de ces cas, à bien vouloir les dénoncer.

C’est parti pour la session 2019 du baccalauréat. 110 508  candidats sont inscrits pour cette session soit 65 491 garçons et 45 017 filles. Ce qui donne un taux de 59,26 % de garçons et 40,74 % de filles.

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé