Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  
Burkina: l'ex Chef de file de l'opposition, Zéphirin Diabré, et son parti l’UPC rejoignent le camp présidentiel.                 
Yagha: des hommes armés sont entrés vers 19h à Tankougounadié. Ils ont malmené la population et emporté 3 motos, a appris Fasozine.   
Yagha: des hommes armés ont enlevé mardi  5 personnes à Boliel avant de se replier dans la nature a appris Fasozine.

Burkina: les élèves retrouvent le chemin des classes à partir du 11 mai 2020. 

Le jeudi 23 avril 2020, Koudougou a reçu  un lot de matériels médicaux composé de masques de protections et de combinaisons, venant de Jiaozhou, sa ville jumelée en Chine. 

Le vendredi 24 avril 2020, S.E.M. LI Jian, Ambassadeur de la République populaire de Chine au Burkina Faso a remis un lot de matériels au Ministère de la femme, de la solidarité nationale et de l’action humanitaire. C’est un don composé de 50 000 masques de protection offerts par Zhengzhou, ville jumelée chinoise de Ouagadougou et destiné aux déplacés internes. 

Dans ce communiqué de presse, la commune de Falagountou présente son plan de riposte concernant l’ensemble des couches et les services déconcentrés de l’Etat intervenant dans la commune.

Deux réseaux de présumés délinquants ont été démantelés par la la Brigade de recherches du commissariat central de police de la ville de Ouagadougou en collaboration avec la Brigade anti-criminalité (BAC) de la police nationale. Ces malfaiteurs étaient spécialisés dans les vols à mains armées.

Photo: AIB

Des populations en colère, ont vandalisé vendredi, deux églises protestantes pour protester contre l’arrestation du Roi Gan et de sept de ses proches, sur lesquels pèsent des accusations de profanation de tombe et de violation de sépulture.

Photo: Commune de Ouagadougou

La cérémonie d’inauguration du nouveau centre mutualisé d’incinération de déchets biomédicaux (DBM) s'est déroulée le vendredi 17 avril 2020 au Centre de traitement et de valorisation des déchets de Ouagadougou. C'était en présence de l'Ambassadeur, Chef de Délégation de l’Union européenne au Burkina Faso, du Maire de la ville de Ouagadougou, du Ministère de la Santé du Burkina Faso et de l'Ambassade de France. La construction de cet incinérateur est l’une des mesures soutenues par le projet PRISMS (prévention du risque infectieux et sécurité des soins), qui est arrivé à son terme.

A la date du 15 avril 2020, la situation de la maladie à Coronavirus au Burkina Faso se présente comme suit :

Dans la soirée du 15 avril 2020, la ville de Tianjin a organisé une cérémonie d’au-revoir en l’honneur du groupe d’experts médical en partance pour le Burkina Faso.

Le maire de la commune de Koumbri, dans la région du nord, a procédé à la remise de kits sanitaires aux Centres de santé et de promotion sociale de la commune le mardi 14 avril 2020. Il s’agit notamment de 11 kits de lave-mains, 11 cartons de savons, 11 paquets de gants et 11 paquets de masques, tous destinés aux 11 centres de santé de la commune.

Quatre passagers du vol spécial Tunis Air ayant atterri à Ouagadougou le 9 avril dernier sont recherchés par les autorités de la santé du Burkina Faso, selon ce communiqué. Ils doivent être suivis parce qu’un des passagers de l’avion a été testé positif au Covid-19. 

Située dans la région du sahel, la commune de Falagountou fait partie des six communes que compte la province du Séno. A la tête de cette commune depuis 2016, Saïdou Maïga et le conseil municipal entendent faire de Falagountou "Un paradis au milieu du sahel". Déjà confrontée à la crise sécuritaire sans précédent, la commune minière vient elle aussi, d'être touchée par la pandémie du Coronavirus (avec 3 cas à la date de signature de l’article). Le bourgmestre de la ville n'entend pas baisser les bras. Lui et son Conseil ont pris des mesures fortes allant de la gratuité de l'eau jusqu’en septembre à l’achat de vivres pour les couches vulnérables. Dans cet entretien qu'il a accordé à Fasozine et d'autres organes de presse, le maire revient sur ces différentes mesures.