Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  
Burkina: l'ex Chef de file de l'opposition, Zéphirin Diabré, et son parti l’UPC rejoignent le camp présidentiel.                 
Yagha: des hommes armés sont entrés vers 19h à Tankougounadié. Ils ont malmené la population et emporté 3 motos, a appris Fasozine.   
Yagha: des hommes armés ont enlevé mardi  5 personnes à Boliel avant de se replier dans la nature a appris Fasozine.

Le 20 mars 2020, une salariée du service des impôts du Centre est prise à partie par ses collègues qui lui reprochent de ne pas respecter le mot d’ordre de grève lancé par les syndicats pour protester contre l’élargissement de l’IUTS. Des images filmées par une caméra de surveillance et qui ont ensuite fait le tour des réseaux sociaux montrent l’employée violentée par une des syndicalistes qui administre une gifle.

Un nouveau calendrier scolaire a été dévoilé au Burkina où l’école est à l’arrêt depuis le  16 mars dernier. Le conseil des ministres de ce mercredi 27 mai courant a, en effet, décidé de clore l’année scolaire pour une grande partie des élèves.

Le 14 mai, le Groupement tactique désert aérocombat (GTD-A) a reçu l’ordre d’engager des éléments d’un groupe terroriste repéré à la frontière avec le Burkina Faso, selon le site internet de  l’Etat-major des armées de France.  

Le postes de police frontalier de Faramana, ainsi que la brigade de gendarmerie de ladite ville ont été attaqués par des individus armés non identifiés dans la nuit du dimanche 24 au lundi 25 mai 2020, selon des informations parvenues à Fasozine. 

La femme d’Arthur Kenneth Elliot, un médecin australien de 85 ans, détenu depuis janvier 2016 au Sahel par des groupes djihadistes a lancé, dans une nouvelle vidéo postée sur les réseaux sociaux, un message s’adressant à son mari et a ceux qui le détiennent.

De janvier à avril 2020, les statistiques de la police du Burkina Faso recensent 3 846 cas d’accidents dont 53 décès, selon une information publiée ce 20 mai 2020 par la police nationale.

La gendarmerie nationale du Burkina Faso annonce dans un communiqué, avoir éliminé 47 présumés terroristes et détruit deux bases lors d’une opération menée par son Groupe d’action rapide de sécurité et d’intervention (Garsi) le mardi 19 mai 2020 dans la province de la Kossi. Deux gendarmes, deux MDL selon les informations parvenues à Fasozine ont perdu la vie. Trois autres, dont un adjudant et deux MDL ont été blessés.  

Photo d'archives

Une douzaine de personnes a trouvé la mort dans leur cellule dans la nuit du 11 au 12 mai alors qu’elles étaient en détention à la gendarmerie de Tanwalbougou, dans la région de l’Est du Burkina Faso. Le procureur a annoncé l’ouverture d’une enquête. Lors d’une conférence de presse donnée à Ouagadougou le 18 mai 2020, le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) est revenue sur les circonstances dans lesquelles ces douze personnes ont trouvé la mort, battant en brèche les premières tentatives d’explication des autorités. Nous vous proposons un extrait de la déclaration liminaire.  

Des hommes armés ont incendié dans la nuit de dimanche à lundi, à Botou (Tapoa), le poste forestier, le commissariat, la douane et la mairie, a appris l'AIB.

Le ministère de la Fonction publique, du Travail et de la Protection sociale a convié, jeudi 14 mai 2020 à Ouagadougou, la presse pour la visite des sites de l’opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des agents publics de l’Etat. L’opération à mi-parcours révèle des incohérences sur certains diplômes.

Une douzaine de personnes a trouvé la mort dans leur cellule dans la nuit du 11 au 12 mai alors qu’elles étaient en détention à la gendarmerie de Tanwalbougou, dans la région de l’Est du Burkina Faso. Le procureur a annoncé l’ouverture d’une enquête. Mais d’ores et déjà, le  Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés (CISC) émet, dans la déclaration qui suit, des doutes sur les circonstances dans lesquelles ces douze personnes ont trouvé la mort.

Une dizaine de personnes a trouvé la mort dans leur cellule dans la nuit du 11 au 12 mai alors qu’elles étaient en détention à la gendarmerie de Tanwalbougou, dans la région de l’Est du Burkina Faso. Le procureur annonce l’ouverture d’une enquête.