Aujourd'hui,
URGENT
Covid-19: la vaccination des Burkinabè débutera dans la première semaine de juin 2021.
Santé : un premier lot de 115.000 doses de vaccins contre la Covid-19 est arrivé au Burkina Faso. 
Oudalan: les populations de Tin Akof se réfugient près du camp militaire après une attaque terroriste. 
Santé: l'OMS valide le vaccin chinois Sinopharm pour usage d'urgence contre la Covid-19. 
Sécurité alimentaire: le CILSS prévoit une saison pluvieuse humide pour la campagne agricole 2021-2022. 
Coopération: le président Xi Jinping réaffirme l’engagement de la Chine en faveur de la solidarité et de la coopération avec l’Afrique.
Politique: Alassane Bala Sakandé rejette un appel de jeunes pour sa candidature à la présidentielle 2025. 
Somalie: l’Union africaine a nommé l’ancien président du Ghana, John Mahama, au poste de Haut représentant. 
Football: la CAF décide du report des éliminatoires de la Coupe du monde de la Fifa Qatar 2022.
Yako : un enfant de près de 14 ans s’est donné la mort jeudi, par pendaison au secteur n°4 de Yako (AIB).  

POLITIQUE

Nommé ministre de la Justice et des Droits humains, chargé des Relations avec les Institutions, Garde des sceaux décret n°2022-53/PRES du 5 mars 2022, portant composition du gouvernement, Me Barthélémy Kéré a été installé dans ses fonctions ce mercredi 9 mars 2022 par le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara.

Dans son mot, le secrétaire général assurant les affaires courantes de l’ex ministère de la Justice, des Droits humains et de la Promotion civique, Théophile Sawadogo a félicité au nom de l’ensemble du personnel, Me Bathélémy Kéré pour sa nomination à la tête du département de la Justice et des Droits humains, chargé des Relations avec les Institutions. « Monsieur le bâtonnier, recevez par ma voix, nos chaleureuses félicitations pour cette nomination, qui est l’expression à la fois d’une confiance des plus hautes autorités du pays et d’un mérite personnel », a-t-il indiqué.  Avant d’ajouter : « Puisse le tout puissant vous accompagner et vous donner les grâces nécessaires pour accomplir au mieux cette noble mission qui se déroule désormais hors des prétoires auxquels vous êtes plutôt habitués !».

Le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres, Jacques Sosthène Dingara a souligné que par sa nomination aux fonctions de ministre de la Justice et des Droits humains, chargé des Relations avec les Institutions, Garde des sceaux, c’est une grande confiance qui a été placée en Me Barthélémy Kéré, certainement au regard de son intégrité, de ses compétences et de son expérience. « C’est en même temps une grande responsabilité que vous allez désormais assumer, celui de conduire avec succès un secteur stratégique de notre pays dont l’importance et les attentes du citoyen ne sont plus à démontrer », s’est-il adressé au ministre. 

Conformément aux engagements du président du Faso et du Premier ministre, il l’a invité à être ingénieux et à développer dans ses domaines de compétences des initiatives pour relever les défis, notamment la mise en œuvre et le suivi de la politique du gouvernement… « Je crois qu’avec le soutien de tous, vous parviendrez à relever les défis et atteindre les objectifs qui vous ont été assignés », a dit Jacques Sosthène Dingara.

Et de prononcer la formule : « Me Barthélémy Kéré, au nom de leurs excellences messiers le président du Faso et le Premier ministre, je vous déclare solennellement installer dans vos fonctions de ministre de la Justice et des Droits humains, chargé des Relations avec les Institutions, Garde des sceaux. Félicitations et plein succès dans votre mission ! ».

Ensuite, le secrétaire général du gouvernement et du conseil des ministres lui a remis son certificat de prise de fonction, les formulaires de déclaration des biens de l'ASCE-LC et le mémorandum du ministère élaboré par le secrétaire général assurant les affaires courantes.

Prenant la parole, le ministre Barthélémy Kéré a souligné le contexte sécuritaire difficile, rappelé les engagements du président du Faso et du Premier ministre, et les missions du ministère. « Je prends la mesure des défis tels qu’ils se présentent, je mesure l’ampleur de la tâche. Evidemment je ne peux pas réussir seul, c’est pourquoi je vous appelle tous au travail, au travail sérieux dans la rigueur, le patriotisme et l’intégrité », a souligné le Garde des sceaux. En outre, il n’a pas manqué de rendre hommage à ses prédécesseurs pour le travail accompli à la tête du ministère.

In fine, Me Barthélémy a été félicité par l’ensemble des responsables du ministère et les personnalités du monde judiciaire et des droits humains, fortement mobilisés pour cette prise de fonction du premier responsable du département de la Justice et des Droits humains, chargé des Relations avec les Institutions.