Aujourd'hui,
URGENT
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat

Image d'illustration

POLITIQUE

Ceci est un compte rendu de la première session ordinaire de l’année 2019 du Secrétariat exécutif de l’Union pour le progrès et le changement (UPC) tenu le vendredi 12 avril dernier à Ouagadougou. Les membres se sont prononcés essentiellement sur la situation nationale et ils disent être inquiets.

Les membres du Secrétariat Exécutif National de l’Union pour le Progrès et le Changement (SEN/UPC) ont tenu leur première session ordinaire de l’année le vendredi 12 avril 2019 à Ouagadougou. Sous la  présidence du Président du Bureau Exécutif National, Président du Parti, les membres ont principalement échangé autour de la situation nationale et de la vie du Parti.

Au titre de la situation nationale, les membres du SEN ont constaté la dégradation continue de la quiétude sociale, en dépit du changement de gouvernement. En effet, les agressions terroristes se poursuivent, de même que les représailles ethniques, causant des centaines de morts et contraignant des milliers de citoyens à devenir réfugiés dans leur propre pays.

Tout en condamnant la gestion irresponsable de cette situation par le régime du MPP, les membres du SEN/UPC ont exhorté leur Président, Chef de file de l’Opposition, à faire inscrire ces préoccupations à l’ordre du jour du dialogue politique. 

Au titre de la vie du parti, le Secrétaire général national a présenté l’état de renouvellement des structures du parti par province, l’état des cotisations mensuelles, les programmes annuels d’activités des Secrétariats nationaux, et un compte-rendu des tournées du Parti dans les provinces. Les membres du Secrétariat Exécutif National ont apprécié positivement  l’évolution du renouvellement des structures et ont exprimé leur satisfaction quant à la mobilisation des structures de base lors de ces tournées.

En divers, le Président du Parti a fait un compte-rendu de ses récents échanges avec le Premier Ministre et le Président du Faso.

La rencontre, qui a débuté à 15 heures 30 minutes, a pris fin aux environs de 18 heures 30 minutes.

Ouagadougou, le 15 avril 2019

Le Secrétariat national à l’Information

 et à la Communication (SNIC)

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé