Aujourd'hui,
URGENT
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat

Ce mardi 18 juin 2019, l’opposition politique a tenu sa conférence de presse hebdomadaire. A l’ordre du jour : «le scandale du charbon fin», les déclarations du ministre de la Défense en Afrique du Sud, les déplacés internes, le dialogue politique et le dernier sondage du Présimètre.

©présidence du Faso

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a installé officiellement, hier lundi dans la matinée, la Commission d’élaboration de la politique de sécurité nationale. Composée de 101 membres issus de différentes couches sociales, la commission dispose de cent jours pour élaborer une politique de sécurité nationale, et un projet de loi sur la réorganisation de l’architecture générale de la sécurité nationale.

Après les plaidoiries de la partie civile, c'était au tour du parquet militaire de faire les réquisitions de peines. Cela a pris toute la journée du lundi 17 juin 2019. Les peines requises par le ministère public vont de 15 mois avec sursis à la peine d'emprisonnement à perpétuité.

Les avocats de la partie civile ont fait leurs plaidoiries dans le procès du putsch contre les autorités de la Transition en 2015, avant de tendre le crachoir au Parquet pour ses réquisitions au tribunal militaire de Ouagadougou. Voici quelques peines que le procureur demande.   

©présidence du Faso

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a procédé ce samedi à Sandogo, village de la commune de Boussé dans la province du Kourwéogo, à la pose d’une première pierre, marquant ainsi le lancement officiel de la construction de 100 complexes scolaires dans cinq régions du pays.

Prévu pour se tenir ce dimanche 16 juin à Ouagadougou, le congrès extraordinaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP), qui avait pour but la relecture des textes fondamentaux du parti afin de régulariser la composition du bureau politique national aux statuts, a été suspendu par une décision judiciaire le vendredi 14 juin 2019.

Le 22 mai dernier, la Coordination nationale des syndicats de l’éducation (CNSE) levait son mot d’ordre de «non finalisation de l’année scolaire». Cette décision faut-il le rappeler, est intervenue au soir de l’achèvement des travaux de rédaction du projet statut valorisant des personnels de l’éducation. Ce samedi 15 juin 2019, la CNSE a animé une conférence de presse pour apporter plus de détails sur ledit projet et les autres acquis de lutte à l’endroit de l’opinion nationale.

Le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD) a organisé un dialogue démocratique ce vendredi 14 juin 2019 au Conseil burkinabè des chargeurs (CBC), pour présenter les résultats de sondage d’opinion « Présimètre » du premier semestre de l’année 2019. Selon le sondage, le président Roch Marc Christian Kaboré a obtenu la note moyenne de 4,72 sur 10.

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, a reçu en audience ce vendredi dans la matinée, la Conférence épiscopale Burkina-Niger. La conférence a présenté au chef de l’Etat, son nouveau bureau présidé par l’évêque de Dori, Mgr Laurent Dabiré.

©Dr

Le dimanche 9 juin dernier, près de cent civils ont été tués dans le village de Sobane au Mali et une vingtaine de personnes tuées dans une attaque dans la commune rurale d’Arbinda au Burkina Faso. Dans cette déclaration, Federica Mogherini, la Haute Représentante de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, vice-présidente de la Commission européenne, demandent aux autorités des deux pays de redoubler leurs efforts pour assurer la protection des populations.

Image d'illustration

Achille Tapsoba, le 1er vice-président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a clarifié hier mardi 11 juin 2019 la position du parti sur la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo à la présidentielle de 2020. 

Le dimanche 16 juin prochain aura lieu à Ouagadougou le congrès extraordinaire du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) qui aura pour but la régularisation des textes pour se conformer aux réalités du terrain. Ce congrès ne sera pas une instance de désignation du candidat à la présidentielle de 2020. L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse animée ce mardi 11 juin 2019 par la direction politique nationale du parti. 

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé