Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

MONDE

Au Gabon, des militaires ont lu un message à la radio d’État et appelé à former un «Conseil national de restauration». Ils auraient été arrêtés. 

Dans un message qui passe en boucle depuis 4h du matin (3h GMT) sur radio Gabon, un des militaires, se présentant comme étant le Lieutenant Kelly Ondo Obiang, commandant adjoint de la Garde Républicaine, président du mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité du Gabon (MPJFDS), estime que le message à la Nation du chef de l’Etat Ali Bongo visant à clore le débat sur sa santé a plutôt renforcé les doutes sur sa capacité à assumer les lourdes charges liées à la fonctions de président de la République. 

«Une fois encore, une fois de trop, les conservateurs acharnés du pouvoir dans leur basse besogne continuent d’instrumentaliser et de chosifier la personne d’Ali Bongo Ondimba en mettant en scène un malade dépourvue de plusieurs de ses facultés physique et mentales», affirme-t-il. 

Et ce serait pour «sauver la démocratie, préserver l’intégrité du territoire nationale et la cohésion national» que le mouvement patriotique des jeunes des forces de défense et de sécurité «a décidé ce jour de prendre ses responsabilité afin de mettre en déroute toutes les manœuvres en cours visant la confiscation du pouvoir par ceux qui dans la nuit du 31 août 2016 ont fait lâchement fait assassiner nos jeunes compatriotes avec le soutien des institutions illégitimes et illégales.»

Les militaires ont demandé à toutes les forces de sécurité et à la jeunesse gabonaise de se joindre à eux. 

D’après RFI, l’ambassadeur du Gabon en poste à Paris a assuré que l’assaut a été donné sur le bâtiment de la radio nationale et que les putschistes ont été arrêtés. 

 

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé