Aujourd'hui,
URGENT
Burkina: un citoyen américain abattu le 21 novembre 2020, devant le camp Baba Sy de Ouagadougou.      
Burkina: l’Union africaine appelle à des élections apaisées et transparentes. 
Burkina: 860 villages et secteurs ne pourront pas prendre part au scrutin couplé. Cela représente environ 370 000 Burkinabè.
Burkina: 6 490 144 électeurs appelés aux urnes ce dimanche 22 novembre 2020 pour élire le président et les 127 députés pour 5 ans. 
Justice: 4 des 7 prévenus relaxés pour faits non constitués dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS.     
Procès CNSS: Norbert Zèda, ex DRH, écope de 30 mois ferme et 5 ans d’interdiction d’exercer dans la fonction publique. 
Justice: Daniel Sawadogo, ex chef de personnel écope de 20 mois ferme et 5 ans d’interdiction dans la fonction publique (procès CNSS). 
Justice: Natacha Ouédraogo, épouse de l’ex DRH écope de 12 mois ferme dans le procès du recrutement frauduleux de la CNSS. 
Sahel: le Gouverneur la région interdit le transport public et mixte en provenance et à destination des pays frontaliers. 
Sahel: l'armée française annonce avoir tué Bamoussa Diarra, le chef militaire d'Al Qaïda au Mali. 

Photo d'archives

ENVIRONNEMENT

Le président malien Ibrahim Boubakar Kéïta, est arrivé à  Ouagadougou en début de soirée, ce mercredi 14 juin 2017. Il prendra part à la cérémonie marquant la journée mondiale de lutte contre la désertification.


Ibrahim Boubakar Keïta, dont l’avion a atterrit à 18 heures et 15 minutes, a été accueilli par son homologue burkinabè Roch Marc Christian Kaboré, en présence d’une partie de la communauté malienne vivant à Ouagadougou. Aucun des deux présidents n’a fait de déclaration. Mais on sait que le séjour du chef de l’Etat malien, s’inscrit dans le cadre de la tenue de la journée mondiale de lutte contre la désertification.

Cette édition 2017, qui se tient du 14 au 17 juin prochain, placée sous la présidence du président Kaboré, abordera le thème portant sur « Notre terre, notre maison, notre avenir ». Elle intervient après celle de l’année précédente, qui portait un regard sur « Une coopération inclusive en vue d’atteindre la neutralité en matière de dégradation des terres.» Le président du Niger a lui aussi été invité.

En rappel, le 17 juin de chaque année, il est célébré la journée mondiale de lutte contre la désertification. Ce qui constitue un rendez-vous permettant de porter un regard et surtout mener des réflexions poussées sur la dégradation des terres. Phénomène, qui de toute évidence se présente comme un défi dans les enjeux mondiaux.  

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir