Aujourd'hui,
URGENT
Egypte: l'Onu demande une enquête indépendante sur la mort de l'ancien président Mohamed Morsi
Gabon: colère des femmes gabonaises après la suppression du ministère dédié à l’Égalité
Burkina: le CICR renforce les capacités des journalistes sur la couverture «responsable» des conflits armés
Procès Putsch: le parquet militaire requiert la prison à vie pour les généraux Gilbert Diendéré et Djibril Bassolé. 
Procès Putsch: le parquet militaire demande la destitution des généraux Diendere et Bassole de leur grade. 
Burkina: l’ex parti au pouvoir, le CDP,  accuse certains de ses membres de vouloir sa liquidation (AIB)
Sondage: le président Roch Marc Christian Kaboré obtient la note de 4,72/10 pour sa gouvernance dans le 1er semestre de 2019
Football: les Étalons du Burkina classés 9e en Afrique et 59e au niveau mondial par la Fifa au mois de juin 2019
Gambie: le gouvernement saisit les biens et les avoirs de Yahya Jammeh
Burkina: 110 508 candidats inscrits à la session 2019 du baccalauréat

ECONOMIE

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a présidé, mercredi dans la matinée, un forum sur les opportunités économiques du Burkina Faso. Ce forum organisé en collaboration avec le Conseil d’affaires économiques étrangères (DIEK) de Turquie, entend inciter plus d’investissements turcs au Burkina Faso.

Le président du Conseil d’affaires Turquie-Burkina Faso, Ahmet Dal, a nourri l’espoir que ce forum puisse renforcer les bases de développement des relations économiques entre les hommes d’affaires des deux pays. 

Et « la visite officielle du président du Faso en Turquie peut y contribuer » a-t-il soutenu. Car même si les échanges commerciaux entre les deux pays ont augmenté ces dernières années (50 millions de dollars en 2014 contre 90 millions de dollars en 2017), « ils restent en deçà de nos potentialités respectives » a indiqué le président de la Chambre de commerce et d’industrie du Burkina Mahamadi Sawadogo. 

Pourtant, « le Burkina Faso dispose d’énormes potentialités économiques faiblement exploitées et d’un environnement des affaires attractif que le gouvernement ne cesse d’améliorer » a soutenu le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de l’Artisanat, Harouna Kaboré. 

« Les reformes plus récentes sont l’adoption d’un nouveau code des investissements incitatif et attractif, d’une loi portant organisation de la concurrence et d’une loi sur la promotion des petites et moyennes entreprises » a souligné le ministre.

Il a, par conséquent, invité les hommes d’affaires turcs « à saisir les opportunités qui s’offrent à eux pour booster les échanges économiques gagnant-gagnant ».

Prenant la parole à la tribune pour clore les travaux, le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré a dit combien son séjour en Turquie allait être mis à profit pour établir des balises solides, avec son homologue Réception Tayyip Erdogan.

Direction de la communication de la présidence du Faso

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé