Aujourd'hui,
URGENT
Médias: un incendie a ravagé ce matin les  locaux de la télévision BF1. Pas de blessé, mais d'importants dégâts matériels.
Burkina: le secteur minier, c’est 71% des recettes d’exportation,  50 tonnes d’or produites en 2019 qui ont rapporté 1420 milliards FCFA.
Mines: en 2020, l’exportation d’or a rapporté près de 2 000 milliards de FCFA au Burkina (Oumarou Idani). 
Covid-19: un nouveau décès et 83 nouveaux cas à la date du 12 janvier 2021 au Burkina Faso. 
Mali: trois Casques bleus ivoiriens tués quand leur véhicule a sauté sur une mine dans la région de Tombouctou (Officiel). 
Burkina: la NAFA félicite le président Kaboré pour la création d’un ministère de la Réconciliation nationale et encourage Zéphirin Diabré. 
Burkina: le couvre-feu prolongé de 45 jours dans la région du Sahel dans le cadre de la lutte contre le terrorisme. 
États-Unis: 20 000 soldats de la Garde nationale déployés à Washington pour l'investiture de Joe Biden (médias). 
États-Unis: Donald Trump devient le premier président sous l'objet d'une deuxième procédure de destitution dans l'histoire du pays.
Covid-19: 184 nouveaux cas et 3 décès à la date du 11 janvier 2021 au Burkina.  

ECONOMIE

Le gouvernement burkinabè va introduire une loi de finance rectificative portant sur le budget exercice 2018. Ce réajustement budgétaire selon les explications de l’exécutif est « lié aux difficultés d’exécution du budget au premier semestre liées notamment aux attaques terroristes et aux mouvements sociaux dans certains départements ministériels comme l’éducation, la santé ou les finances ».

Remis Fulgance Dandjinou, porte parole du gouvernement a expliqué ce mercredi 10 octobre 2018 à l’issue du Conseil des ministres  qu’en plus de ces difficultés, des engagements ont été également pris avec des partenaires sociaux suite à la grogne sociale de 2017 et 2018, entrainant un surplus budgétaire de 93 milliards de FCFA.

« Pour ce faire, des aménagements ont été faits au niveau du budget mettant en avant les dépenses à caractère prioritaire. Il s’agit notamment de la gratuité des soins au profit de la femme et de l’enfant, la défense et la sécurité et l’opérationnalisation de la caisse de dépôt », a expliqué le porte-parole du gouvernement. Par conséquent, tous ces aménagements ont engendré de nouvelles dépenses évaluées à près de 105 milliards de FCFA.

Aussi dans cette nouvelle configuration du budget, le niveau de déficit budgétaire passe de plus de 423 milliards de FCFA  à plus 396 milliards de FCFA soit une amélioration de 6,42%. Avec le réajustement, la nouvelle configuration du budget se présente comme suit : au niveau des recettes, les prévisions ajustées se chiffrent à plus de 1 795 milliards de F CFA contre  plus de 2 018 milliards de F CFA dans la loi de finances initiale. Quant aux dépenses budgétaires, les prévisions ajustées s’élèvent à plus de 2 191 milliards de F CFA, contre plus de 2 441 milliards de F CFA dans la loi de finances initiale.

Source : DCPM/MCRP et Conseil des ministres

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir