Aujourd'hui,
URGENT
Soudan: l'Union africaine donne un ultimatum de 15 jours à l'armée pour remettre le pouvoir aux civils, sans quoi le pays sera suspendu
Burkina: le gouvernement dément la prétendue labellisation du Faso Dan Fani par une firme chinoise et annonce sa labellisation future
Irak: 900 présumés terroristes rapatriés de Syrie pour être jugés
France:  la cathédrale Notre-Dame de Paris ravagée par les flammes, l'édifice et les œuvres sauvées 
Burkina: l'ancien ministre de la Culture, Tahirou Barry accepte d'être le candidat du MCR à la présidentielle de 2020
Etats-Unis: le progressiste Pete Buttigieg candidat à l'investiture démocrate
Libye: le HCR s’inquiète du sort des migrants pris dans les combats
Soudan: le ministre soudanais de la défense, Mohamed Ahmed Ibn Aouf, renonce à diriger le Conseil militaire qui dirigera la transition
Burkina: le gouvernement lance une opération de contrôle de l’authenticité des diplômes des fonctionnaires en activité
Burkina: plus d'une centaine d'individus interpellés au cours de l'opération Otapuanu

Photo:Droit Réservé

CULTURE

Décédé le lundi 1er avril à l’âge de 64 ans à Ouagadougou des suites de maladie, le réalisateur burkinabè sera inhumé ce jeudi 4 avril au cimetière de Gounghin. Mais bien avant l’inhumation,  le cinéaste aura droit à un hommage des artistes et du monde culturel le mercredi 3 avril au Cenasa.

Dès l’annonce de sa mort,  les hommages des différents acteurs n’ont pas tardé sur celui qui était considéré comme « l’incompris » du cinéma burkinabè. Le président du Faso, depuis Dakar au Sénégal, a rendu hommage à Pierre Yaméogo qu’il qualifie comme l’ « un des valeureux porte-étendards de la cinématographie burkinabè ». « Puisse son engagement patriotique à travers le 7e art inspirer des générations de cinéastes. » a témoigné le chef de l’Etat.

Le ministre en charge de la Culture, Abdoul Karim Sango lui a également rendu un vibrant hommage en ses termes : « Ce grand réalisateur disparaît juste un mois après la clôture du cinquantenaire du Fespaco. On gardera de lui qu'il a énormément contribué au rayonnement de la culture et du cinéma burkinabè et africain tant au plan national qu'international. Je présente mes sincères condoléances à sa famille et à tous les acteurs du monde de la culture et du cinéma ».

Programme indicatif des obsèques

Mardi 2 avril à partir de 20h00mn : veillée de prières au domicile du défunt sis à Gounghin (ex secteur 9)

Mercredi 3 avril à partir de 20h00mn : hommage des artistes et du monde de la culture au CENASA

Jeudi 4 avril à 8h00 : levée du corps à la morgue de la Clinique Suka El Fateh suivie de l'inhumation au cimétière municipal de Gounghin.

Union de prières.

NB : Un livre de condoléances est ouvert au domicile du regretté pour recevoir vos mots et souvenirs. 

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

La nomination de l'ancien Premier ministre Paul Kaba Thiéba comme directeur général de la Caisse des dépôts et de consignations du Burkina Faso (CDC-BF) est-elle, selon vous, un choix judicieux?

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé