Aujourd'hui,
URGENT
France: explosion dans une rue piétonne à Lyon, six blessés, la piste du colis piégé privilégiée (parquet)
Chine-Burkina: «L’exportation des produits burkinabè vers  le marché chinois a augmenté de 300%» 
Royaume-Uni: la Première ministre Theresa May a annoncé ce vendredi 24 mai qu'elle quitterait ses fonctions le 7 juin prochain
Burkina: la société civile demande aux communes minières de suspendre toute collaboration avec les sociétés minières
Burkina: une performance globale de 63,3% enregistrée par les structures du Premier ministère en 2018
RCA: 34 personnes tuées dans des attaques du groupe armé 3R
Education: les syndicats de l’éducation lèvent leur mot d’ordre de boycott 
Justice: les greffiers burkinabè suspendent leur «mouvement d’humeur» enclenché depuis près d'un mois
RDC: Sylvestre Ilunga Ilunkamba nommé nouveau Premier ministre
Burkina: le barreau plaide pour une reprise des activités judiciaires

CULTURE

2019 sonne la 6e année d’existence des Faso music awards (Fama), cérémonie de distinction des professionnels des métiers de la musique au Burkina. En marge de Evènement qui se tiendra du 29 au 30 mars 2019, le comité d’organisation a dévoilé ce jeudi 7 mars, la liste des nominés et annoncé de grandes innovations.

En six ans, les Fama se sont positionnés comme un événement majeur du show-biz burkinabè. Cette année encore, le comité d’organisation que préside Aïcha Yago/Dao s’est engagé à relever un nouveau challenge, celui de tenir cette activité surtout dans un contexte marqué par les attaques terroristes. Ce qui est peu favorable à l’expression culturelle et artistique. Dans ce contexte, envisager l’artiste comme un producteur d’idées et de savoirs, pourrait s’avérer une perspective porteuse, à un moment où les populations cherchent un nouveau souffle pour leur développement, en s’orientant vers la production de connaissance.

Les Fama 2019 entendent donc s’inscrire dans cette philosophie, notamment une introspection sur le rôle réel de l’artiste en temps de crise, d’où le thème : «Musique et engagement social en temps de crise.» Toute en reconnaissant que la musique burkinabè n’a pas été reluisante au cours de l’année 2018, Issouf Ouédraogo, coordonnateur des Fama, estime que cette situation ne saurait mettre en doute le génie, la sagacité et la perspicacité des acteurs de la filière. Leurs mérites et talents seront reconnus comme à l’accoutumée le samedi 30 mars 2019. Par ailleurs, une causerie musicale sur le thème aura lieu à la télévision BF1 le jeudi 28 mars, suivi des Fama Off à l’espace TV5 le vendredi 29 mars. Un plateau qui permettra aux jeunes talents de s’exprimer.

L’instauration cette année du Fama du jeune maître de cérémonie est une innovation majeure. Ce prix vise en effet, à encourager les jeunes qui mettent leur art à contribution pour rehausser l’éclat des cérémonies mais qui malheureusement ne sont pas pris en compte dans les cérémonies de récompense. Les nominés auront donc à prester en live devant un jury le jour de la cérémonie afin d’être départagés.

Nominés Fama 2019

Promoteur de l’année/Prix Silvain Mozak
Abdoulaye Diallo/Festival ciné droit libre
Madess/Marley d’or
Don Sharp De Batoro/Concert prestige au Cenasa

Réalisateur vidéo-clip de l’année
Propulsion picture/Limachel-Rivière de filling
Graphic architect/Frère Malkhom-Badne bagho
Shamar empire/Nabalum-Noka

Graphiste de l’année
Lyno pro
Kalil
Doulse beatz (Bobo-Dioulasso)

Producteur musical de l’année
Jerôme Zoma/Sofiano et Ashley
Cheick Tidiane/Amzy Ouédraogo
Alexandre Diakité/Djeli Karim

Manager de l’année
Rodolph/Abibou Sawadogo
DG la légende/Dez Altino
Ibrahim Zerbo dit PDG/Malika La Slamazone

Arrangeur de l’année
Duden J/Malika-Allez leur dire
Petit Jeannot/Floby-Wakato
Kévinson/Floby-Today na to day

Artiste de l’année
Malika La Slamazone
Don Sharp De Batoro
Floby

Jeune maître de cérémonie
Salou Guindo
Fredy Lino
Mariam Coulibaly

Journaliste culturel de l’année
Madiega Tibiafouba/Africa stars
Moussa Sanou/Info show Bobo
Fabrice Parfait Sawadogo/Infos culture du Faso

Tube de l’année
Allez leur dire/Malika La Slamazone
Badne Bagho/Frère Malkhom
Weedo/Floby

Chanson pour le civisme et la citoyenneté
Dans 100 millions d’années/Nathanaël Minougou
Vivre ensemble/Sana Bob
Hymne à la nation/Kezy feat De Batoro

Chanson pour la valorisation des langues nationales/Prix spécial Ado Léontine Gorgo
Zonke/Johnem
Tor Hanla/Marie Gayeri
Kand’N/Kalam

Prix de l’Ambassade du Maroc
Amzy
Tanya
Limachel

Le Fama de l’année
Walib Bara
Abbe Roland Kima
Ibrahim Keita


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Sondage

Le maire de Ouagadougou a signé un arrêté réglementant la circulation et le stationnement des véhicules poids lourds. La circulation de ces véhicules n’est désormais autorisée qu’entre 22 heures et 5 heures du matin sur un certain nombre d’axes routiers.

OFFRE CANAL+

Rejoins-nous sur Facebook

ACTUELLEMENT DANS VOS KIOSQUES

NEWSLETTER

Abonnez vous à notre bulletin d'informations pour être quotidiennement informé